Je lis des livres sur une liseuse

Je n'avais pas envie d'un titre qui annonce : Test de la Kindle. Je voulais quelque chose d'un peu plus neutre. Depuis quelques mois, je lis sur une liseuse. Cette liseuse est une Kindle (la moins chère). Pourquoi ce choix ? Oui, je commence direct avec cette question car je vois venir les remarques : "Kindle c'est Amazon et c'est le mal". Certes, je suis tout à fait d'accord, mais je voulais avoir un large choix de titres, un SAV parfait en cas de problème et puis suite à de nombreuses déceptions, je n'arrivais pas à me tourner vers l'option Fnac. Je sais il existe plein d'autres liseuses que ça... Là, je n'ai aucune excuse, mise à part la facilité.

Ceci étant dit, je ne vais pas vous vendre la Kindle. Je pense que ce qui intéresse ici c'est : passer du papier à la machine pour cette activité sacrée, la lecture. 

Pourquoi une liseuse ?

Pour vous remettre dans le contexte, j'ai eu envie d'une liseuse vers le Printemps de cette année. Ça faisait déjà six mois que je vivais aux Pays-Bas et clairement les livres en français ne courent pas les rues ici. Ni les livres en anglais d'ailleurs. Et même si en 2019, j'ai quasiment que lu en anglais, j'avais envie aussi de relire en français. Ceci étant dit, je me trouvais confronter au manque de disponibilité de livres dans la langue voulue.

Aussi, lors de mon déménagement, je n'ai pas embarqué avec moi mes livres ! Je n'avais pas la place. Sans oublier que je n'ai pas encore prévu de passer ma vie ici, l'avenir est assez incertain et les livres en cas de déménagement (j'ai déménagé plus de dix fois depuis mes 18 ans), c'est pain in the ass

Voilà un peu les deux grosses raisons : disponibilité des livres et espace de stockage. Je pense vraiment qu'avant de venir à l'étranger, je ne me serai pas trop poser la question. J'étais même assez "contre" les liseuses avant ça... 

Qu'est-ce que ça change ? 

Quasiment rien, mise à part que ça remplit parfaitement les deux besoins cités plus hauts. 

Je craignais une fatigue des yeux, mais pas du tout.
Je craignais une "difficulté" d'utilisation, mais on s'y fait très vite. Il suffit de faire une pression pour que la page se tourne. Parfois, tu appuies sans faire gaffe et c'est relou mais rien d’insurmontable. 

J'ai été assez surprise par la rapidité avec laquelle on s'y fait. Sachant que je ne suis pas une adepte de la lecture longue sur écran. Je craignais une fatigue des yeux, mais pas plus que sur du papier...

Est-ce que je lis plus ? 

On m'avait dit "tu verras, tu liras plus". Alors c'est fort probable mais pas au point d'en faire un critère de choix. Je lis plus facilement car ma liseuse est constamment à côté de mon lit, donc c'est un réflexe que j'ai créé le soir (alors qu'avant je lisais autant en journée que le soir). L'effet étonnant, c'est qu'en ayant créé ce rituel de lecture avant de dormir, j'ai noté une nette amélioration de mon sommeil. 

J'ai pu lire aussi des livres difficiles à trouver. Qui ne sont plus édités par exemple. Ça, c'est cool ! Notamment pour des recherches pour mon roman en cours... 

Des inconvénients ?

Oui, évidemment. Ce n'est pas du papier ! On ne peut pas corner une page, on ne peut pas mettre une petite note dans une marge. Je lis pas mal pour l'écriture de mes romans et j'avoue que ne pas pouvoir corner une page en bas pour y revenir plus tard me manque cruellement. Pareil avec les livres de développement personnel qui se prête plus à ce "j'y reviendrai plus tard". On peut évidemment ajouter des notes "virtuellement" qu'on retrouve très facilement, mais c'est différent. Pour moi ! C'est donc le seul inconvénient. 

Je ne suis jamais tombée en rade de batterie. Par exemple, la liseuse m'a indiqué 10% de batterie deux jours plus tôt, j'ai quand même pu lire plus de trois heures dessus sans qu'elle ne lâche (elle n'a toujours pas lâché).  

Liseuse or not liseuse ? 

Définitivement liseuse ! Je ne regrette pas une seule seconde même si JE SAIS que c'est un appareil électronique qui a une batterie etc... On va dire que ce n'est pas aussi biodégradable qu'un vrai livre. C'est le point qui fait que si on en a pas besoin, ça peut être gadget. Si vous hésitez, posez vous juste les questions du "pourquoi vous en avez besoin" afin d'éviter ce côté gadget ! 

Je finirai en disant que bien sûr, les liseuses sont le cauchemar des librairies. Sans doute. Mais depuis l'étranger, je ne voyais pas vraiment de solutions à me correspondre. Encore une fois, stockage et disponibilité... 

Et concernant les auteurs, je pense que liseuse ou pas, c'est 10% pour les droits d'auteur. Je ne pense pas que ça puisse faire du mal aux auteurs : LOIN DE LA ! Ca peut pousser à acheter plus spontanément un livre d'un auteur inconnu qu'on ne trouve pas en librairie ou que le prix en librairie aurait freiner. Bref je ne défends personne, je le dis juste car on m'avait posé la question quand j'avais commencé à parler de liseuse : "mais les auteurs..." bah c'est pareil... Et je dis 10% pour les chanceux (5 à 8% en général). 

Sur ce, si vous avez des questions ou retours d'expérience à partager, cet espace est le vôtre ! 

xx

Commentaires

  1. J'ai investi dans la même kindle que toi l'année dernière et je ne regrette absolument pas!
    Mes critères étaient, comme toi, la variété des livres (j'adore lire en anglais mais je ne trouve pas tout le temps ce que je veux en boutique), la facilité de transport (ce petit truc se glisse très facilement dans le sac à main, facile à tenir en main aussi), c'est également très pratique de pouvoir "acheter" un e-book depuis n'importe quel endroit, surtout quand on est en rade de lecture au milieu de nulle part par exemple. Enfin mon dernier critère a été financier: bien que j'adore les livres papier, je trouve qu'au bout d'un moment cela revient cher et je ne peux pas me permettre de mettre 20 euros dans un livre toutes les semaines.
    Je lis toujours des livres papier mais seulement ceux qui me font très envie, qui ont une belle couverture... Les autres c'est sur la kindle!
    Je pense toutefois upgrader d'ici un ou deux ans en investissant dans une kindle plus récente :)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai un Kobo (l'équivalent fnac) depuis 10 ans et je dois dire que je l'ai bien rentabilisé. J'avais investi à une période où j'allais travailler en train (donc les pavés et grands formats papier, dans le sac, c'était pénible) et où je passais une partie de mes journées à tenir une permanence d'accueil en bibliothèque (en fac, donc avec des plages horaires parfois très creuses, donc je lisais plutôt que zoner sur facebook).
    Aujourd'hui, je serais tentée de regarder plutôt du côté de Kindle (j'ai des enfants ravis d'utiliser le Kobo ponctuellement) car je m'intéresse beaucoup à des auteurs autoédités via Amazon, que je lis via l'appli Kindle sur ipad ou smartphone. Or, je n'aime pas lire sur écran lumineux.
    La liseuse est vraiment top pour les yeux.

    RépondreSupprimer
  3. Je partage entièrement ton avis! Cet article j'aurais presque pu l'écrire. J'adore les livres et je me serai bien vu avec la bibliothèque de la Belle dans la Belle et la Bête dans mes rêves mais dans les espaces réduits et quand on déménage où habite très loin....la liseuse est parfaite. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Merci pour vos commentaires ! C'est toujours un plaisir de vous lire. Et si vous avez une question, j'y répondrai avec plaisir :-)

Articles les plus consultés