Lecture #100


Après des mois sans partager mes lectures, me revoilà avec un livre qui me semble important. J'avoue ne pas avoir beaucoup lu dernièrement et encore moins des choses "incroyables". J'ai fait pas mal de recherches pour un livre que j'écris actuellement. Et d'un côté, je n'ai pas envie de vous révéler le sujet, de l'autre, pas sûr que ça vous intéresse de connaître dix livres qui parlent de la même chose. Etant moi-même au bord de l'overdose.

Je reviens avec un livre qui vient presque de sortir ! Chose rare ! Je suis toujours la dernière à réagir, cette fois-ci, peut-être la première. Ou troisième, quatrième allez... 

Lâchez-nous l'utérus de Fiona Schmidt est un livre d'utilité public. Je suis Fiona Schmidt depuis longtemps, enfin non. Je l'ai suivi beaucoup il y a longtemps, puis un peu à un autre moment et paf voilà qu'elle revient dans mon radar avec un livre qui sur le coup ne m'a pas convaincu : couverture rose et le mot "maternelle". Autant vous dire que ce n'est pas bibi. MAIS il ne faut jamais se fier à la couverture d'un livre, dit-on. Vrai ! 

Voici ma définition de ce livre : il parle du fait que c'est un sacré problème aux yeux de la société que d'être une femme aujourd'hui. Oui, c'est ma définition après lecture. 
Ce livre parle de la charge maternelle, à savoir le poids que pèse la maternité sur les épaules des femmes de manière générale : les femmes qui veulent des enfants, celles qui n'en veulent pas, celles qui veulent mais qui ne peuvent pas etc etc etc... Nous sommes toutes dans ce livre et quand je dis toutes, je ne parle pas que des humains nés avec un vagin et déclarés femmes, mais aussi les humains nés avec un pénis et déclarés femmes. Bref, TOUTES les femmes. 

Est-ce qu'on vous a déjà dit que si vous ne vouliez pas d'enfant c'est parce qu'au final vous n'avez pas trouver le ou la bonne partenaire ? Est-ce qu'on vous a déjà dit que si vous n'allaitiez pas votre enfant, vous le meniez droit vers une vie de merde ? Est-ce qu'on vous a déjà dit que parce que vous êtes homosexuel(le) vous n'auriez donc pas d'enfant ? Est-ce qu'on vous a déjà dit qu'en tant que mère célibataire, votre enfant allait forcément souffrir du fait de ne pas avoir de père ? 

Ce livre parle de ces questions et de ce "ON". Ce "ON" est votre famille, vos amis, et accessoirement un état d'esprit connard qui fait juste mal et culpabiliser. 

Bien sûr, ce livre devrait être lu par tout le monde ! Mais je ne me fais pas d'illusion sur le fait qu'il ne sera lu que par des femmes. 

La contraception, la grossesse, les nullipares, les mères, les pères, les stéréotypes de beauté, les inégalités, les violences gynécologiques, le corps médical, l'IVG, le féminisme, les tâches domestiques... Tous ces mots qui font chier tout le monde, tous ces thèmes sont abordés. 

Fiona Schmidt déconstruit les unes après les autres les croyances qui gouvernent les femmes aujourd'hui. Pour écrire ce livre, elle s'est appuyée sur son compte Instagram @bordel.de.meres avec lequel elle a reçu une quantité astronomique de témoignages de femmes qui racontent comment, à un moment donné de leur vie, on les a rappelé à leur condition de femme (= personne avec un vagin). 

Ce que j'en ai pensé ? 

Oui parce que jusque là, j'essayais de raconter un peu. Teasing quoi. 

Ce livre est dense. 250 pages en petits caractères. Et y a pas d'images. 
Ce livre est dur parce qu'il renvoie une réalité qui moi, personnellement, me fait super chier. Ma situation fait que j'ai pas fini d'en baver et que franchement, j'aimerai être un homme. Je n'aime pas du tout le fait d'être une femme. Alors bien sûr, j'ai un toit, de quoi me nourrir, un homme qui m'aime etc, mais en attendant... En fait, j'aimerai tout vous dire là ! Mais c'est trop personnel. Je ne peux pas. Donc ce livre m'a conforté dans le fait de me taire et de croiser les doigts pour que tout se passe pour le mieux jusqu'à la fin. 

Ma charge maternelle faisant déjà un certain poids, j'ai pris la décision de garder précieusement ce livre pour me rassurer, notamment sur les croyances déconstruites par Fiona Schmidt et puis pour le reste, si la planète survie, j'espère que dans 200 ans, les femmes seront des humains comme les autres. 

Sans vous faire trop peur, ce livre est excellent, bien écrit, c'est une bible féministe (non n'ayez pas peur de ce mot) qui regorgent d'informations que nous devons connaître pour peut-être un jour espérer voir la société changer. 

En attendant, "Lâchez-nous l'utérus" ! Et merci F. Schmidt ! 

xx

Commentaires

  1. <3

    J'ai longtemps voulu être en dehors du spectre féminin/masculin, maintenant je vois à quel point je cherchais simplement une poche de liberté en dehors des étiquettes et du poids attitré à chacun.

    Ce livre a l'air génial. Définitivement sur ma liste de livres à lire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te le recommande chaudement, surtout si tu te vois en dehors de ces spectres en effet... Peut-on vraiment y échapper finalement ...

      Supprimer

Publier un commentaire

Merci pour vos commentaires ! C'est toujours un plaisir de vous lire. Et si vous avez une question, j'y répondrai avec plaisir :-)

Articles les plus consultés