comment acheter ses aliments en vrac ?

by - 10/12/2018

comment-acheter-en-vrac.jpg

La question peut sembler stupide mais plus je parle de zéro déchet plus je me rends compte que je suis passée de l'autre côté. J'en parle mais je n'explique pas tant que ça, comme si c'était simple comme bonjour, une évidence pour tout le monde. Pas tellement. Comment acheter ses aliments en vrac ? Comment ne plus créer de déchet à partir de nos achats quotidiens pour l'alimentation ? Quelques éléments de réponse et de choses à savoir.

Pourquoi acheter des aliments en vrac ? 
Prenez un emballage plastique d'un paquet de pasta ! La vie de cet emballage n'a pour but que d'être jeté. Vous n'allez pas vous en servir comme brouillon ou alors pour emballer quelque chose. Ce plastique est inutile de A à Z. MAIS ce plastique vient de quelque part, d'un processus de fabrication qui demande de l'énergie, des matières premières et surtout il finira brûlé. Si vous allez voir votre placard et qu'il y a du plastique parmi vos emballages, brûlez-le (non ne le faites pas) et sentez cet odeur délicate. Imaginez ça, dans l'air, dans le monde, par paquet de pasta et autres objets emballés de plastique. 

Est-ce que le vrac c'est sale ? 
Je suis une parano de l'hygiène pour la nourriture (certains savent pourquoi). J'ai du prendre sur moi, au début, car je me demandais comment ça pouvait être aussi propre qu'un bel emballage créé spécialement pour moi, pour mon aliment, pour que personne ne puisse le toucher. Ça fait 2 ou 3 ans maintenant que j'achète en vrac, je n'ai jamais eu de mauvaise surprise et surtout j'ai changé ma façon de penser : je ne trouve pas propre d'utiliser du plastique comme emballage industriel. Le plastique, c'est pas top top quand même... On découvre peu à peu qu'il peut y avoir des transferts entre le plastique et l'aliment. Miam ! Alors me dire que mon riz est dans un sachet en plastique depuis... depuis combien de temps avant que je le mange ? Autre point : j'ai déjà trouvé un insecte vivant (2 ou 3 fois) dans mon riz en vrac. Ce n'était pas une mite alimentaire. C'était un petit bidule qui était là. Je le mettais dehors et je me disais : "si un insecte vit dans ce riz, c'est qu'il doit être bon ce riz". Un peu comme lorsque je vois une araignée chez moi, je me dis que mon intérieur est sain (c'est ce qu'on dit, non ?). Pourquoi un insecte serait indicateur de maladie et de saleté ? Ce n'était pas un gros cafard ! 

Où acheter en vrac ?
Les grandes surfaces s'y mettent. Tous les traiteurs du monde, boucherie, charcuterie, boulangerie, patisserie, chocolaterie, fromagerie, cave à vin (certains proposent des alcools en vrac), producteurs, primeurs, tous ces artisans du miam-miam peuvent faire du vrac. Pour démarrer, je vous encourage à tester dans une Biocoop ou dans un Day by Day. Ce sont des magasins spécialisés et on ne vous fera pas des yeux de merlan frit quand vous tendrez votre bocal. Parce que oui votre boulanger n'est peut-être pas habitué à vous servir sans l'INDISPENSABLE petit sac en papier INUTILE. Sans ce sac en papier, la baguette meurt, c'est clair. Humour. 

Comment acheter en vrac ? 
Il faut évidemment s'équiper. L'avantage, c'est que vous avez déjà tout chez vous sans le savoir :
- Des sacs en tissu (vous savez, les 42 tote-bags que vous avez dans un coin)
- Des bocaux en verre
- Des tupperwares (ok c'est du plastique mais bon) (on les met pas au microonde hein)
- Des "sachets" en tissu (pas les tote-bags, des plus petits que vous pouvez acheter en Biocoop ou fabriquer vous-même si du fil et une aiguille ne vous font pas peur)

Avec ça, vous avez ce qu'il faut. Maintenant je vous dis mes techniques : 

Attention, c'est révolutionnaire.

- J'utilise mes tote-bags pour les fruits, les légumes et le pain. Je demande au commerçant de le mettre dans mon sac PROPRE directement. Pour les fruits et légumes, je m'en fous qu'il soit propre. 

- Pour la viande, le poisson, le fromage, j'utilise (quoique je mange pas la moitié que je viens de dire mais mon homme oui) un tupperware. Il faut demander encore une fois "Pouvez-vous mettre les aliments dans le contenant svp ?"
Attention, pour le poisson, si vous prenez un bar de 2 kg ou même des maquereaux, j'avoue c'est galère. J'ai pas de contenant de cette taille. 

- Pour le riz, les pâtes, les fruits sec, les lentilles, le chocolat, le millet, les gâteaux apéro, tous les aliments secs, je prends mes sachets en tissu. J'en ai une bonne dizaine, je les stocks dans un bocal en verre et je les sors au fur et à mesure de mes courses. 

- Pour le sucre, la coco râpée, le café moulu, la farine, je vous conseille de prendre un bocal en verre sinon ça colle au sachet en tissu, il faut le laver après pour pouvoir mettre autre chose dedans. 

- Pour l'huile d'olive, la Biocoop propose maintenant des bouteilles qu'il est possible de re-remplir. Ça demande un peu d'organisation (bien finir sa bouteille avant de la remplir de nouveau) mais c'est toujours ça de gagner. 

Voilà grosso modo comment je fonctionne aujourd'hui. Evidemment, quand le vrac n'est pas disponible, je m'oriente vers un emballage en carton ou vers une conserve (qui se recycle), j'exclue le plastique. 

Est-ce que ça coûte plus cher ? 
Vu qu'il n'y a plus d'emballage, on peut penser que c'est moins cher. Pas toujours. Mais sur certains produits, c'est vraiment une affaire. Je pense qu'il y a un juste milieu à trouver et surtout ce n'est pas une question d'économie mais de politique... Si nous faisons tous un effort, ça peut changer plein de choses dans le monde. Pour de vrai ! En plus, vous allez découvrir les prix au kilo. Passionnant ! 

Je vous encourage à y aller progressivement. Et vous verrez qu'un jour vous ferez des courses 100% vrac ou presque. La première étape peut être la boulangerie et le fromager... Testez et vous verrez ! Il est évidemment possible que des commerçants refusent de vous servir. Dans ce cas, expliquez votre démarche et s'ils refusent encore, soit votre contenant est sale, soit ils sont cons. 

xx

You May Also Like

6 commentaires

  1. Ces petits articles qui démocratisent la chose sont toujours bien utiles, merci pour ton retour d'expérience!

    RépondreSupprimer
  2. Tu as raison, ce n'est pas si facile d'acheter en vrac, ça demande de l'organisation ( du moins quand tu ne veux pas utiliser les sachets mis à dispo). Le souci c'est que ds beaucoup de magasins ils vendent ne vrac mais pèse ton contenant et te font payer son poids ... J'essaie d'utiliser plusieurs fois les sachets bio dégradables qu'ils donnent. Et après, je les mets au compost. Ça demande de l’organisation mais j'adore avoir des bocaux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ce n'est pas normal que les magasins fassent payer le poids du sachet je suis d'accord mais ça viendra avec le temps je l'espère... Surtout que sur certaines balances on ne voit pas non plus si elles sont bien à 0. Mais bon, il faut en parler aux commerçants et tenter de sensibiliser.

      Supprimer
  3. Coucou ! J'essaye d'acheter le plus possible en vrac mais parfois effectivement ce n'est pas simple. Pour les fruits et légumes nous allons directement chez le producteur, donc pas le choix (et tant mieux). Pour le reste, j'essaye de m'y mettre mais ça reste relativement cher dans ma région.

    RépondreSupprimer
  4. Je n'achète pas en vrac. Je suis profondément d'accord avec le concept mais pour des raisons techniques c'est impossible (ici, un seul minuscule magasin de bio où tout est 3 fois plus chers qu'en métropole). Pour le reste, le vrac, impossible à trouver!Par contre, je fais ma compote moi-même pour éviter d'avoir des emballages. Pour les bébêtes dans le riz, je compatis: les charançons adorent le riz. Au pire, je les bous avec le riz, cela fait des protéines!!!!

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires ! C'est toujours un plaisir de vous lire. Et si vous avez une question, j'y répondrai avec plaisir :-)