37 marques de mode à boycotter et pourquoi

by - 10/26/2018

boycott-marques-mode.jpg

Récemment, j'ai regardé pas mal de documentaires sur l'environnement et la fast fashion. Comme des piqûres de rappel, ça permet de se souvenir pourquoi il faut maintenir ses engagements et les renforcer. Après avoir été choquée par la réalité des choses, je voulais partager avec vous cette liste. En la lisant, vous allez sans doute vous dire : "mais où est-ce qu'on s'habille maintenant ?", déjà je ne vous interdis rien. Ici, je vais tenter de m'interdire moi-même l'achat chez ces marques. Je peux vous dire que je ne me suis pas ménagée car j'ai intégré deux marques que j'aime beaucoup : Louis Vuitton et Topshop. Mes jeans préférés viennent de chez Topshop et j'ai 2 sacs LV. Est-ce que je vais m'en débarrasser aujourd'hui ? Bien sûr que non, mais je ne leur donnerai plus d'argent.

En ce qui concerne les raisons des boycotts. J'ai été assez "concise" dans le pourquoi.
Quand je dis "fast fashion", voici ce que ça sous-entend : ce sont des marques qui produisent trop de volume, qui changent de collection trop souvent, qui entretiennent ce besoin d'acheter encore et toujours plus, qui fabriquent dans des pays qui meurent à cause de cette industrie, qui proposent des produits de mauvaise qualité etc...
Quand je parle de "greenwashing", ce sont les marques qui font croire, parce qu'elles ont UNE MINI COLLECTION soit disant en coton bio, qu'elles sont éthiques... Thanks, no thanks !
Quand je parle de maltraitance animale, je parle d'êtres vivants qui sont torturés pour leur peau (je dis torturés car au final, il ne sont pas tués, ils finissent par mourir) (nuance). 

- H&M : greenwashing avec la collection Conscious
- Topshop : fast fashion
- Maxmara : maltraitance animale
- Pimkie : fast fashion
- Kiabi : fast fashion
- Mango : fast fashion
- C&A : fast fashion
- Levi's : fast fashion
- Petit Bateau : manque de transparence
- Adidas : pareil

Ces marques ci-dessous ont été citées par la journaliste Stacey Dooley dans son documentaire Fashions Dirty Secrets, elles n'ont pas voulu rencontrer la journaliste pour s'expliquer sur les dégâts causés dans le monde par la Fast Fashion. Nier le problème, c'est faire partie du problème.
- Asos
- Marks & Spencer
- Monsoon
- Next
- Pretty Little Things
- River Island
- Inditex : Zara, Pull&Bear, Oysho, Stradivarius, Bershka
- Primark

Suite au Cash Investigation de France 2, je pense qu'il est claire que le groupe Kering et LVMH sont à fuir. Évasion fiscale (si Kering avait payé ses impôts en France depuis plusieurs années, 50 hôpitaux aurait pu être construits).

Le groupe Kering 
- Gucci
- Saint-Laurent
- Balenciaga
- Alexander Mcqueen
- Bottega Veneta

Le groupe LVMH
- Louis Vuitton
- Fendi
- Marc Jacobs
- Berluti
- Celine
- Christian Dior
- Givenchy
- Kenzo
- Loewe

Voilà, cette liste n'est qu'une liste mais ça vous montre bien que les enseignes qu'on trouve dans les grands centres villes ne sont pas les plus clean du monde... Loin de là ! Fuyez-les si vous pouvez... Je comprends tout à fait les contraintes financières... Je suis moi-même confrontée à ce dilemme de : "payez 2 fois plus cher quelque chose que je peux avoir à un tel prix..." MAIS pensez-y. C'est bientôt Noël, ça peut être l'occasion de demander à votre famille de vous offrir une pièce éthique. Après, je précise que la mode éthique est au même prix des marques "milieu de gamme" on va dire. Un jean Mud Jeans est presque moins cher qu'un jean Levi's. Un ensemble OGNX est moins cher qu'une tenue de sport chez Nike etc...

Les documentaires que j'ai regardé : 
Cash Investigation : Le Luxe (âmes sensibles, s'abstenir sur la fin du documentaire, images choquantes sur comment sont "utilisés" les lapins pour leur fourrure)

Pour aller plus loin : 
The True Cost (sur Netflix)

Think about it ! 

xx

You May Also Like

17 commentaires

  1. Le seconde main m'a permis de trouver une solution à tous mes problèmes éthiques, chaussures en cuir (j'adore les marque vegan un peu quali style Minuit sur terre, mais le prix...) pull en laine (c'est si chaud...), marques pas terrible niveau environnement, bref, c'est pas une solution miracle mais ça m'évite de trop culpabiliser, je me dit que je n'entretiens pas le système avec une nouvelle demande. Bien sur c'est un peu de l'hypocrisie parce que ça implique qu'une autre personne se soit "sali les mains" en achetant neuf avant moi, mais bon, on fait ce qu'on peut... Vinted forever!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Inès pour ton commentaire, la seconde main est en effet la meilleure alternative ! Cependant soutenir les marques éthiques permettra à terme de "détruire" cette fast-fashion.

      Supprimer
  2. Merci beaucoup pour cette liste Manon ! Je m'en resservirai à coup sûr :D
    Bisou !

    RépondreSupprimer
  3. Article très intéressant, ça ouvrira les yeux à certains mêmes si je pense la plupart le savant très bien mais se le cache ou l’enfouisse bien loin dans leur esprit pour X raisons. Je pense que tu aurais pu citer aussi le groupe de la suite 341 (Sandro/maje/Claudie) même si j’ai remarqué qu ils faisaient des efforts sur la fourrure mais malheureusement on retrouve encore certains modèle avec à côté de fake fur. C’est dommage.
    Pour Max Mara je savais mais je fais la politique de l’autruche, je veux ma Robe d’en mariée chez eux et c’est un horrible dilemme pour moi. Mais ils sont ignobles avec la fourrure. Pourtant les modes’ changent, tous les magasins spécialisés ferment sur Lyon. C’est déjà une’ petite victoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait la suite 341 peut faire partie de la liste, comme plein d'autres. Cependant je tenais à pouvoir "justifier" chacune des marques mentionnées. Je n'ai pas pu faire un million de recherches et je ne veux pas prôner un boycott "non justifié" bien qu'il est pour moi, à titre perso, évident.

      Supprimer
  4. Ah, le Cash Investigation sur le luxe n'a pas traumatisé que moi...
    Il vaut vraiment le détour (quitte à ne pas regarder les passages choquants).

    Au fait, en parlant du Collectif Ethique sur l'étiquette, il a aussi réépinglé H&M, il y a un encart dans le dernier 60 millions de consommateurs (j'ai diffusé sur mon compte Instagram).

    J'ajouterais à ta liste Esprit et les enseignes du groupe VIB'S - Cache Cache, Bonobo, Bréal - je doute que ces marques soient clean, elles non plus.
    Je suppose que Caroll peut aussi y figurer.

    A ma grande déception, beaucoup de "petites boutiques" de centre ville ne font en fait que vendre des marques moins "connues" mais tout aussi douteuses (renouvellement constants des collections, matières pas clean, manque de transparence, etc.), du coup j'en boycotte aussi pas mal dans mon coin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec les marques que tu cites, cependant j'ai travaillé pour une des marques citée et j'ai toujours peur de cet aspect conflit d'intérêt...
      Et +1 aussi pour les "petites boutiques"qui vendent aussi des choses douteuses...

      Supprimer
  5. Merci beaucoup pour ton article très intéressant j étais au courant pour plusieurs mais avec ta hiérarchisation c est beaucoup plus clair !
    Petite interrogation concernant American Vintage et Sud Express aurais tu des infos pour ces enseignes ?
    Merci et bonne journée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour American Vintage et Sud Express, je peux m'exprimer à titre perso, mais pas "scientifique". Tu peux taper dans Ecosia ou Qwant : "Sud Express éthique" ou "American Vintage éthique", tu trouveras sans doute des éléments de réponses...

      Supprimer
  6. Myrtille10/26/2018

    Très clairement, il y a de nombreuses marques à boycotter. Et quelque part, on ne perd pas grand chose à les fréquenter au vu de rapport qualité/prix de leurs produits...

    Il y a juste pour C&A où je suis moins tranchante, on trouve tout de même des pièces et sous-vêtements certifiées Öko-Tex ou Craddle to Craddle. Et d'ailleurs, je crois que l'enseigne est une des seules à avoir répondu à l'enquête de Cash.
    Perso, je pense quand même que ces produits pas trop chers peuvent aussi être considérés comme une alternative viable, surtout pour ceux qui ont des moyens limités.

    En tout cas c'est toujours un plaisir de te lire, merci pour tes articles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec toi pour C&A, je vois quelques initiatives sympas qui ressortent de la marque, même si c'est loin d'être parfait. C'est la marque vers laquelle je me tourne quand je ne trouve pas ce dont j'ai besoin de seconde main.

      Supprimer
  7. Hello Manon,

    Merci pour cet article concis, j'essaye de faire plus attention à mes achats déjà en essayant de moins consommer, mais aussi en essayant d'achetée plus éthique... C'est dur de s'y retrouver avec une bourse qui n'est pas extensible ! Je vais un peu sur Vinted, mais j'ai souvent du mal à trouver mon bonheur, je trouve que c'est dur d'acheter sans essayer (je suis assez difficile en plus), et c'est parfois dur de ne pas céder au marketing et à l'appel des magasins !
    Merci en tout cas pour ce petit listing, je ferais plus attention les prochaines fois ! :)

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour cet article. Tant de marques sont concernées, c'est effrayant...A se demander, si on ne va pas finir par tous se mettre au nudisme ;-) C'est réellement difficile quand on est consommateur de savoir et acheter différemment!

    RépondreSupprimer
  9. Elodie Hubert11/06/2018

    Merci Manon pour cet article - et pour ton blog - qui m'a ouvert les yeux sur ma façon de consommer la mode. Je suis depuis longtemps dans une démarche de consommation responsable, mais les fringues restaient le dernier point sur lequel il me restait le plus de progrès à faire. J'ai commencé par faire du vide dans mes placards, en essayant d'être honnête et d'accepter que j'avais pris du poids (bonjour grossesse et allaitement!) J'ai essayé de me tourner vers des marques éthiques qui vendent en ligne, car j'habite en province et les choix, y compris en seconde main, sont très limités voire nuls. Mais ça n'a pas été un franc succès (choisir un jean éthique, à ma taille ET confortable est mission impossible sans essayage pour moi, sans compter les frais de port et de renvoi qui font grimper la note). Du coup, j'ai une suggestion d'article à te faire : une liste de magasins qui ont pignon sur rue, faciles à trouver et sont dans une démarche plus slow que fast fashion. Je pense à Ekyog et La Fée Maraboutée mais il y en a sûrement d'autres!

    Et encore une fois, merci à toi pour tes articles toujours inspirants.

    RépondreSupprimer
  10. une fois de plus claire,concise,précise!jl

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires ! C'est toujours un plaisir de vous lire. Et si vous avez une question, j'y répondrai avec plaisir :-)