10 choses que j'aurai aimé savoir avant de me faire tatouer

by - 10/24/2018

Voilà ! J'ai réalisé il y a un mois pile mon troisième tatouage. Je suis retournée voir Charlie qui avait fait le tout premier. J'ai refait un oiseau près de mon cormoran, un buse variable pour être précise avec une touche de faucon en référence à Horus. C'est un tatouage dont j'étais sûre car j'hésitais entre celui-ci et le cormoran pour le premier. Bref ! Me voilà avec 3 tatouages, 3 séances de tatouage dans les pâtes et je me souviens qu'à l'époque où j'étais encore vierge de peau, ce n'était pas simple de trouver des articles qui parlent d'avant. Ou plutôt qui confronte le AVANT / APRÈS. Avant de faire mon premier tatouage, j'en faisais une montagne. Aujourd'hui ça fait partie de moi MAIS j'ai envie de m'auto-écrire cet article. En me disant que si j'avais lu ça, j'aurai peut-être moins stressé ou hésité.

1) Si tu as très envie de te faire un tatouage, fais-le. J'ai attendu 4 ou 5 ans je crois avant de me lancer. Je vivais constamment avec cette idée qu'un jour peut-être... Je ne franchissais pas le pas à cause de ma famille et du regard des autres. Quelle énergie dépensée ! J'y pensais trop, j'analysais tout, c'était débile avec du recul. J'ai des tatouages aujourd'hui, je ne suis pas morte, personne ne m'a jeté de cailloux (sauf ma mère) (je rigole). 

2) La peur du regret n'est pas fondée. J'ai une théorie : lorsque quelque chose est définitif, il est plus difficile de le regretter. Par exemple, une coupe de cheveux, on peut la regretter parce qu'on sait qu'à cause de nos conneries on va avoir une sale tête pendant 6 ou 12 mois le temps que ça repousse. On sait que ça peut changer donc on a hâte que ça change et donc on s'en veut de devoir s'imposer cette attente. Pour le tatouage, parfois je me dis "et si je ne l'avais pas fait", "et si en fait je regrette"... Mais si je ne l'avais pas fait, je serai encore au point 1) à me poser 1000 questions de le faire ou pas. 

3) Le tatouage, c'est comme le vin : il y a de tout ! Quand vous voyez quelqu'un au supermarché avec écrit Janine sur l'épaule, l'encre a bavé, la peau est cramée par le soleil et le mec porte un gilet sans manches en cuir... Ce n'est pas ça le tatouage ! C'est un tatouage, c'est sûr mais ce n'est pas ce que vous allez transmettre si vous vous faites tatouer. ATTENTION je ne juge pas le mec avec Janine tatoué sur l'épaule. C'est juste qu'il y a différents univers dans le tatouage. Comme pour le vin. Un cubis de rosé n'est pas une bouteille de champagne qui n'est pas un vin rouge nature. 

4) Les tatoueurs sont gentils : j'avais l'idée que les tatoueurs ne respectaient pas les non-tatoués et qu'en gros se pointer avec un projet de "petite pièce", c'était la honte. Si un tatoueur vous reçoit mal, ce n'est pas le fait qu'il soit tatoueur, c'est juste le fait que c'est une personne pas sympa. J'ai eu la chance incroyable de tomber sur Charlie pour la première fois et Louise sur la deuxième. En plus, Louise était dans un salon avec d'autres tatoueurs et TOUT LE MONDE était très gentil. 

5) La cicatrisation pour les petites pièces minimalistes n'est pas compliquée. J'ai plus galéré à faire cicatriser mes piercings à l'oreille que mes tatouages. Les 3 premiers jours, t'es un peu au taquet. Ensuite, ça croute, ensuite c'est bon. Il faut compter une semaine où tu fais attention et pendant un mois pas de bain etc... Bien sûr, il faut suivre les indications du tatoueur : c'est INDISPENSABLE. Mais ne faites pas comme moi (pour le premier), où j'étais obsédée par la cicatrisation. Ne pas y penser, c'est le mieux ! 

6) Le regard des gens va peut-être changer. C'est comme ça. C'est le jeu. Oui, un tatouage reste un tatouage et si tu vis en France, c'est malheureusement pris pour un truc de "cassos" ou de "salope" (je cite). À l'étranger et dans les grosses villes, tout le monde s'en fout. Oui, j'ai déjà surpris des regards un peu "dégoûté" sur mes bras (je vous vois). Tant pis ! Que voulez-vous ! 

7) Tes parents, s'ils n'aiment pas ça, n'approuveront jamais : JAMAIS ! Et quand je repasse sous l'aiguille, je sais que ça va être une nouvelle déception pour eux. C'est chiant mais encore une fois, que voulez-vous ! 

8) La douleur n'a aucune importance : la question de la douleur c'était LE truc avant que je me fasse tatouer. Je me souviens avoir envoyé un message à Charlie la veille en lui disant que j'avais peur de tomber dans les pommes. N'hésitez pas à dire ce que vous ressentez à votre tatoueur. Quand on fait des petites pièces (toutes petites comme moi), il n'y a aucune raison de souffrir le martyre ou de tomber dans les pommes. Si vous avez mangé avant, que vous avez eu une bonne nuit (malgré le stress si c'est le premier) et si vous n'avez pas pris de drogue ou d'alcool, vous avez toutes les cartes en main pour passer un agréable moment qui pique un peu. 

9) Ce n'est pas grave de se faire tatouer. Sauf si tu te fais tout le dos d'un coup, faut bien réfléchir. Sauf si tu te fais tatouer le nom de ton mec sur le bras, faut bien réfléchir. En dehors de ça, si tu veux te faire tatouer une étoile sur le poignet, vas-y. 

10) Écoute bien ton tatoueur : il sait ce qu'il fait. Notamment sur le placement du tatouage. Charlie (passion Charlie) m'a toujours très bien conseillée. Il faut penser au mouvement de la peau sur l'endroit, il faut penser au futur, si tu veux un autre tatouage. Par exemple, ma buse a été positionnée de manière à ce que, si un jour je le désire, je pourrai faire une symétrie sympa avec l'autre bras. Tu n'auras peut-être pas le dernier mot, mais il faut prendre et accepter ces bons conseils de professionnels. 

Voilà ! J'espère que cet article vous aura plu. J'adoooooore le tatouage. En fait, je voudrai presque devenir tatoueuse et parler que de tatouage. Avec Ewen, on adooooore en parler ensemble. J'adoooooore regarder des vidéos sur le sujet... J'adore. 

Si vous avez des choses à ajouter à cette liste, allez-y en commentaire, et si vous êtes vierge de peau, que vous hésitez, faites-le moi savoir ! 

xx

You May Also Like

13 commentaires

  1. Nicolas LB.10/24/2018

    Hello,
    Alors oui, j'ai bien deux ou trois choses à ajouter. Mais pour l'ensemble je suis assez d'accord avec ce que tu dis. Je nuancerais le point 1. C'est à dire qu'il est tout de même nécessaire de prendre un temps de réflexion, que cette réflexion arrive a maturité parce que c'est tout de même un acte définitif. Tu parles de 4 ou 5 ans, moi j'ai attendu 15 ans entre l'idée originale et le tatouage (dont l'idée a aussi eu le temps de murir). Je suis d'abord tombé sur LE tatoueur, puis après c'est la que, pour moi, c'est parti un peu en vrille.. J'ai vraiment aimé ca, et il y a eu de la récidive.
    Mais est ce que ton temps de réflexion, de maturité, n'est pas la clé pour attaquer le poins 2, le regret, en toute sérénité ?

    Le point 4 m'a fait réagir aussi. Il faut trouver LE BON tatoueur. Quelqu'un avec qui on a envie de partager cette création, cette proximité, cette douleur, cette expérience. C'est quand même bien douloureux pour les grandes pièces, notamment le remplissage, c'est long. Pas évident.
    Un pote, lui meme tatoueur m'a raconté son experience nul :
    Il est allé voir un tatoueur assez celebre dans le milieu, une reference (et c'est vrai que le rendu est classe). Il a attendu longtemps le rdv, fait des bornes, payé cher. A l'arrivé il est tombé sur un con, un excellent artiste mais piètre humain. Bilan, son (probablement) plus beau tatouage est un souvenir assez mauvais.
    C'est vraiment très important de rencontrer le bon tatoueur.

    Sur le point 6, le regard des autres.. Si on est pas en mesure de passer outre, il vaut mieux s'abstenir, ou se blinder. C'est un truc qu'on fait pour soi, si on le calibre pour le regard des autres, cette pièce ne sera jamais vraiment personnelle. A manier avec un peu de précaution. Je penses notamment à la jeunesse ! Passé un certain age, t'en vraiment plus rien à faire...

    On parle essentiellement des "significations" des tatouages. On a souvent cette question "ah ouai et qu'est ce qu'il signifie ??" En fait, déjà, arretez de poser la question, sinon on aurait mis un texte.. Et puis on s'en fout, on a pas tous cette vision ésotérique du tatouage, certain font une étoile parce que la france est championne du monde, d'autre parce que leurs grand mere est morte, et d'autre parce que ... Bah c'est joli une étoile.
    Personnellement, tu l'as peut-etre remarqué (!!), j'ai une pieuvre sur le bras, les étoiles c'est pas ma came. Les significations sont multiples, personnelles. Generalement, y'a pas de grand secrets, mais c'est très indelicat de demander la signification d'un tatouage à quelqu'un qu'on connait peu, c'est presque intrusif. Contentez-vous de l'aspect esthétique :)

    Et enfin, en dehors des significations, je dirais que la plupart des tatoués sont assez fiers de ce qu'ils portent et aiment échanger sur ce sujet. On peut dire à quelqu'un qu'on trouve son tatouage plutot stylé. C'est aussi l'occasion de découvrir un tatoueur talentueux si on a aimé ce qu'on voit sur la peau d'un autre, qui sera peut-etre le bon, on ne sait jamais !

    Ah oui... Un dernier truc : Faites gaffe aux fautes d'orthographe sur les tatouage hein.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour !
      En ce qui me concerne je suis encore vierge de peau mais depuis plusieurs années (au moins une dizaine) je pense à me faire un tatouage. Je n'ai pas rencontré de tatoueur encore, j'ai beaucoup de mal à passer le pas de leur porte pour les rencontrer; et j'ai beaucoup réfléchi au motif pour ne pas risquer de m'en lasser ou de faire quelque chose qui m'identifirai sur le moment mais pas dans l'avenir... J'en suis arrivée à un point où on pourrait croire que je fais une thèse sur "mon tatouage dans ma tête". Depuis cette rentrée j'ai pourtant une idée assez précise de ce que j'aimerai et je commence à me détacher de l'idée de lassitude ou d'identification et là, bim, cet article et ce commentaire ! Comment vous dire que ça m'a fait un bien fou !! Bon, je n'ai passé le pas de porte d'un salon et mais au moins je peux me détendre sur tout les points que vous avez abordé (déclic du jour: "la signification du tatouage" ... ah ouais... ton commentaire m'a remis les idées en place !) Merci !

      Supprimer
    2. Merci Nicolas pour ton retour ! Très intéressant :D

      Supprimer
    3. Merci Claire pour ton retour !

      Supprimer
    4. Nicolas LB10/25/2018

      Avec plaisir, c'est un sujet que j'aime beaucoup et je crois qu'on est vraiment pas tous égaux face à ce truc un peu barbare et l'échange, c'est la clé :)

      Claire, pour cette phrase "j'ai beaucoup réfléchi au motif pour ne pas risquer de m'en lasser ou de faire quelque chose qui m'identifirai sur le moment mais pas dans l'avenir..."

      Tu as un élément important avec lequel t'amuser : ça fait des années que tu y pense. Je te conseil donc d'imaginer un truc que tu aurais assumé il y a 10 ans et que tu assumerais encore aujourd'hui et en toute logique, tu devrais encore l'assumer dans 10 ans..! Quand à l'identification, il s'agit de toi aujourd'hui. Et je te souhaite vraiment de ne pas être là même personne dans 10 ans. On change et c'est tant mieux ! C'est une trace indelible de qui on est aujourd'hui et qui nous le rappellera. J'en reviens à la signification multiple... C'est une somme d'influences, de vécu, d'expérience qui font qu'on choisi tel ou tel dessin. Ces choses nous rapproche d'une époque et de tout ce qui s'y rapporte.

      Bon, ça c'est assez subjectif dans l'ensemble.

      Au plaisir et
      Have fun :)

      Supprimer
  2. Hello Manon , je fais partie des non tatoués lol , ce n'est simplement pas mon truc à moi ^^ j ai parfois eu l'idée en tête mais jamais encore l envie de sauter le pas , mais je trouve cet article très bien écrit, assez complet qui rejoint ce que disent mes copines passées de l autre côté de la force ahah ^^

    Merci pour ces petites touches d'humour qui ponctuent ton article , c est toujours chouette de te lire .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mélissa et merci d'avoir relevé les touches d'humour ! ahah

      Supprimer
  3. Moi j'ai toujours été contre le tatouage. Puis un jour j'ai vu un magniifiique tatouage sur la cuisse sur Pinterest et depuis ça m'obsède ! lol ! Je n'ai pas encore passé le cap à cause du prix et parce que c'est un gros tatouage. Je préfère dépenser mes sous dans des voyages par exemple ou des sorties culturelles. Mais si j'ai assez de côté, oui je le ferai ^^. Peut-être que je devrais d'abord contacter un tatoueur pour me dire une première idée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'avoue que plus jeune je trouvais les tatouages pas top non plus... Et puis... On peut changer d'avis !

      Supprimer
  4. J'aime bien ton expression vierge de peau lol je ke suis. Je trouve trop joli les tatouages fins. Ma mère déteste et m'a tjs dit je te l'enleverais ahah. Après faut être sur de son choix c'est sur ms ca me trotte oui

    RépondreSupprimer
  5. J'ai trouvé ton article assez intéressant. Ce que je trouve amusant, c'est qu'il y a une vingtaine d'années, être tatoué, c'était rare, c'était rock, c'était grunge, c'était original...Et aujourd'hui, tous ceux que je côtoie ont un tatouage...Du coup, c'est presque plus original de ne pas être tatouée! hihihi!

    RépondreSupprimer
  6. J'adore ton flegme.
    Ce sont des articles comme ça que j'ai envie de lire.

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires ! C'est toujours un plaisir de vous lire. Et si vous avez une question, j'y répondrai avec plaisir :-)