l'art de se dévaloriser

by - 9/05/2018

Dans la vie, il y a les gens qui se dévalorisent et les autres. Les gens qui se dévalorisent sont assez insupportables et j'en fais partie. J'ai eu l'idée de cet article après avoir répondu à des questions pour une interview. La question était : "ressens-tu l'influence de ton mental sur ta créativité ?". Ma réponse est oui. Lorsque je suis dans une démarche créative (écrire, faire une photo par exemple), mon mental va jouer. Nous avons tous nos humeurs dirons-nous. Il y a des jours où on aime ce qu'on fait et d'autres non. Des jours où nous nous jugeons bons et d'autres moins bons. Cependant, j'ai tendance à toujours pointer du doigt le "moins bon" et à garder pour moi "le bon". Comme si se valoriser était mal. 
Le grand art de la dévalorisation
C'est carrément un art, puisque c'est une chose avec laquelle on nait et qu'on cultive jour après jour. Il y en a qui vont se dévaloriser à l'occasion et c'est très sain, je pense. D'autres vont y aller à l'excès. Je me déteste de me dévaloriser. Et je me dévalorise rien qu'en disant que je me dévalorise. C'est une démarche très tabous finalement. Personne n'aime les gens qui se dévalorisent eux-mêmes. On pense toujours que ces gens là cherchent le compliment. Si seulement ! 

Je suis coupable avant d'être jugé 
L'avantage de se dévaloriser, c'est que ça permet d'être coupable avant d'être jugé. Ce n'est pas de se dire coupable pour être ensuite innocenter. C'est VRAIMENT dire "Ok, je suis une merde", comme ça, peu importe ce qu'on pourra dire après, le pire traitement ou jugement sera venu de moi. Et c'est très... CONFORTABLE ! Pourquoi prendre le risque de donner l'opportunité aux autres de vous juger sur quelque chose quand vous pouvez d'avance décider de ce que vous valez ? Pourquoi se donner aux regards des autres avec une once de courage pour savoir si oui ou non vous avez de la valeur ? Autant annoncer directement la couleur. 

L'importance du regard des autres
Je pense que ça n'a rien à voir avec l'idée de prendre en compte ou pas le regard des autres. C'est juste une attitude. Un jour, on m'a dit : "c'est marrant, sur internet tu as l'air tellement wahou et en vrai tu es... calme et modeste". Et une autre fois aussi, j'ai entendu quelqu'un se dévaloriser environ 10 fois en 10 minutes. J'ai cru m'entendre et j'avais envie de dire à cette personne : "SHUT UP !" (oui en anglais ça faisait mieux). Il n'y a pas pire qu'entendre quelqu'un dire : "je suis mauvais en ci, nul en ça, de toute façon moi je comprends rien". T'as envie juste de dire : "mais on s'en fout ! Fais ce que tu veux et ce que tu peux !"

Alors voilà, Manon (oui je me parle à moi-même), arrête de pratiquer cet art qui n'en est pas un. Et ne te dévalorise pas. Ce n'est pas parce qu'on ne se dévalorise pas qu'on se valorise. Ce n'est pas parce qu'on ne boit pas de vin qu'on boit de la vodka (métaphore, bonjour). 

C'était ma réflexion du moment. Dis-moi en commentaire si tu es du genre à annoncer la couleur sur la médiocrité de ta personne (que tu dis) auprès des autres ou si au contraire ce genre de comportement te donne envie de fuir à toutes jambes ? 

xx

You May Also Like

12 commentaires

  1. Je suis la même... J'ai l'impression que si je suis contente de moi et que je le dis à quelqu'un, le KARMA va se retourner contre moi. Lorsque je dois passer un examen à l'université, je n'arrive jamais me dire que je vais réussir, que je suis prête. Je pense toujours que je vais échouer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Lisa pour ton retour...
      Même bateau en effet !

      Supprimer
  2. Je suis comme toi... malheureusement. En fait je crois que c'est aussi lié à un manque de confiance, et j'ai peur de paraître prétentieuse ou quoi que ce soit, alors que je risque surtout d'énerver les gens. J'essaie d'avoir plus confiance en ce que je fais, suis, et d'arrêter de me dévaloriser.
    Bon, faut pas tomber dans l'autre extrême, et devenir prétentieux��
    Puis comme tu dis, comme ça on se prépare mentalement à de possibles critiques. Et se dire "je suis contente de ça mais faut pas le montrer car des gens le font mieux que moi" est je pense idiot, car on trouvera toujours quelqu'un de "meilleur" en un domaine que nous, encore que c'est subjectif.
    Je peux être contente d'avoir sauté de 7m dans l'eau, même si des gens effectuent des plongeons du haut de falaises de 30 m de haut !

    Bisou❤

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton retour, mais je pense que c'est presque ça la problématique, de penser à l'extrême avant même de penser à l'équilibre mais bon on y arrivera un jour ! Bel exemple du saut en tout cas :)

      Supprimer
  3. Hello Manon !

    Comme je te l'avais déjà dit, ce que tu avais répondu avait fait écho avec mon propre comportement. C'est presque comme un bouclier, une sorte de manière de dire "Pas besoin de me juger, je sais déjà ce qu'on peut penser de moi, ne prenez pas la peine de vous emmerder à ma le faire savoir". Je suis profondément triste lorsque certaines se dévalorisent devant moi sur des sujets où elles sont pourtant si douées ! On peut aussi avoir peur de sembler arrogant... Tout un art de trouver son équilibre là dedans :)


    C'est déjà un grand pas de se remettre en question sur la manière que l'on a de se juger.

    PS. j'ai ri en voyant la photo que tu as choisi pour illustrer l'article, haha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Sibylle pour ton commentaire ! et merci d'avoir ri pour la photo, c'était le but !!!

      Supprimer
  4. Et bien dans une certaine limite, je trouve que se dévaloriser cela peut avoir du bon: on se remet en question, on cherche toujours à se dépasser, à s'améliorer et je trouve qu'en soit c'est positif. Personnellement, j'en ai assez des gens prétentieux qui s'y croient et je crois qu'un peu de modestie, cela ne peut pas faire de mal. A condition bien sûr que ce ne soit pas maladif, au point que les gens doutent tellement d'eux qu'ils se sentent mal dans leur peau. Je fais partie de ces grands modestes et c'est une qualité que je cherche toujours chez quelqu'un. Surtout que parfois, les prétentieux ne sont pas à la hauteur de ce qu'ils prétendent! Quand on pense à certaines cultures asiatiques notamment, la modestie est indispensable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton retour. Je suis tout à fait d'accord avec toi, mais je pense aussi qu'il y a une limite et dans notre culture accidentale, il est presque préférable d'être prétentieux (je ne dis pas que c'est bien, loin de là)... La modestie est si peu valorisée qu'on passe immédiatement pour la personne qui se dévalorise pour chercher le compliment... Et il y a aussi, je pense, une différence entre la modestie et la dévalorisation.

      Supprimer
  5. J'ai grandi dans l'ombre de mes frères et soeurs (dernière d'une fratrie de 6...), autant dire que la dévalorisation et moi nous sommes longtemps cotoyés. Et puis j'ai fait des choix, je suis partie, j'ai montré que je pouvais aussi faire des choses, je suis allée un an à l'étranger sans l'aide de personne et surtout, j'ai lu des livres sur le sujet qui m'ont beaucoup aidé à avancer sur moi-même (je pense notamment à Laurent Gounelle qui m'a énormément inspiré...). Et là, petit à petit, je pouvais me poser un plus face aux gens sans me dire "je suis nulle" "ils sont meilleurs que moi". Je n'ai pas basculé vers la prétention loin de là, mais je ne cherche plus la petite bête en moi au quotidien. J'ai suffisamment de complexe pour me rappeler à l'ordre et j'ai tendance à estimer qu'il faut "marcher deux lunes dans les mocassins" de quelqu'un pour pouvoir juger ou se penser "superieur" à un autre, chacun son éducation, son expérience, sa culture, ses forces et ses faiblesses. Penser ça m'a permis un peu plus d'indulgence envers moi même. J'essaie aussi de ne plus me laisser influencer par le "qu'en dira-t-on". C'est pas leur vie (leur corps / leur boulot / ...) c'est la mienne, quand ils se coucheront ce soir ils seront tranquille (ou pas..) dans leur vie et je n'ai pas à me laisser bousiller par eux. C'est difficile et ça fait plusieurs années que je travaille sur tout ça (c'est d'autant plus compliqué quand ce sont les proches qui font les donneurs de leçon), j'essaie d'accepter les compliments, de ne plus me regarder à la loupe mais plutôt dans les yeux de Chéri, de ne pas être aveugle sur mes défauts ou mes erreurs et de travailler dur chaque jour pour être en paix avec moi même et en accord avec ce que je pense vraiment. J'ai encore un petit peu de "dévalorisation" en moi et je ne sais pas si ça partira vraiment un jour, mais je ne la laisse pas gagner chaque bataille et je me sens mieux au fur et à mesure que le temps passe...
    PS: écrire des commentaires sur ton blog est pour moi le début d'un face à face avec le "qu'en dira-t-on" qui m'a longtemps bloqué: ce que j'ai à écrire n'interessera personne, on se moquera de moi, je suis nulle en communication, etc... donc merci de me permettre de passer un nouveau cap pas si facile !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Claire pour ton commentaire très inspirant... Il m'a pris aux tripes et c'est un bel exemple à suivre. Tu as raison de laisser des commentaires aussi beaux et instructifs ! Un nouveau beau cap en effet ! MERCI !

      Supprimer
    2. Merci à toi pour ce beau blog qui me passionne littéralement (certains ont leur série, moi j'ai Manon ;) ) Après avoir écrit ce commentaire, j'ai lu un article sur le minimalisme et je me suis dit "finalement, cette histoire de ne plus se dévaloriser c'est faire une action minimaliste dans son cerveau ! On enlève le superflus (mauvaises pensées etc...) pour ne vivre qu'avec ce qui nous porte et nous fait nous sentir bien" et j'ai ris, toute seule. J'aime bien l'idée.

      Supprimer
    3. Mmmh le lien avec le minimalisme est vraiment très juste ! Je note !!!!

      Supprimer

Merci pour vos commentaires ! C'est toujours un plaisir de vous lire. Et si vous avez une question, j'y répondrai avec plaisir :-)