jeudi 28 décembre 2017

The World Letter

cocovan.jpg
Aujourd'hui, je vous parle d'un beau projet et d'une rencontre. Ça va faire presque 10 ans que je suis ce que fait Cocovan. D'abord pour sa musique, et aussi pour son univers très inspirant. Je l'avais même interviewé sur mon premier blog (Manon Anchor). Bref, fan de la première heure ! Depuis quelques temps, cette artiste française qui vit à New York s'est lancée dans des installations artistiques dans la rue. Et c'est là qu'est née la World Letter ! J'ai eu le plaisir de rencontrer Cocovan récemment à Paris et d'écrire sur cette grande lettre d'amour au monde.
the-world-letter-4.jpgthe-world-letter.jpg
C'est quoi la World Letter ? 
À la base, c'était un projet qui ne devait durer qu'une seule journée et puis l'engouement à suivi. Même l'ONU s'y intéresse. Cocovan est déjà intervenu là-bas. La classe ! L'idée est de permettre à tout le monde d'écrire une énorme lettre d'amour au monde. On peut y écrire ce qu'on veut, faire des dessins. Il n'y a aucune règle ! Vous trouverez plus d'infos sur le site internet

Si tu veux écrire sur la World Letter
Cocovan est à Paris jusqu'au 4 Janvier, tu peux la contacter via Instagram ou Facebook pour organiser une rencontre. L'objectif est de collecter plein de lettres de personnes de chaque pays du monde. Un projet qui mérite d'être connu car c'est un vrai acte de partage et de paix... 

Ce que j'ai écrit sur la World Letter
C'était assez étonnant ce moment. Dans un café parisien, juste avant de prendre mon train. La délicatesse de Cocovan de me laisser ce petit moment. Je me suis sentie comme une enfant qui écrivait à un parent. Je n'ai pas réfléchi à la syntaxe ni à l'orthographe (et ça se dit écrivain). La seule chose qui m'est venue, c'est de dire pardon. C'est peut-être triste dans un sens et ça manque peut-être d'espoir mais je suis quand même désolée pour le monde. Après, je vous en parle là, mais je trouve ça très personnel. J'ai même hésité à publier la photo de ma petite lettre... 
the-world-letter-7.jpgthe-world-letter-3.jpg
En tout cas, il faut savoir que ce projet est porté par Cocovan, elle compte elle-même le nombre de lettres sur cet immense rouleau de papier (qu'elle assemble elle-même). Elle fait ça bénévolement, elle a même été dans un collège parisien la semaine dernière pour partager ce projet avec des ados. Bravo à elle ! N'hésitez pas à la soutenir en la suivant sur les réseaux sociaux : son compte Instagram @iamcocovan et celui de la lettre @theworldletter ! Il faut en parler ! 

xx

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos commentaires ! C'est toujours un plaisir de vous lire. Et si vous avez une question, j'y répondrai avec plaisir :-)