lundi 27 novembre 2017

Lecture #86

matthieu-ricard-plaidoyer-pour-les-animaux.jpg
Une lecture forte et incroyable en cette fin d'année. J'ai acheté Plaidoyer pour les Animaux à sa sortie, il y a 3 ans. Je savais que je n'étais pas capable de le lire car j'avais peur du contenu. Je l'avais surtout acheté pour "faire une vente" pour Matthieu Ricard et montrer que le sujet est important (acheter c'est voter). Depuis quelques mois, je me suis donnée l'objectif de LIRE tous les livres que j'avais. Allez zouh, j'ouvre le livre, je me lance. On imagine toujours Matthieu Ricard comme un homme doux, joyeux. Ici, il n'a pas la langue dans sa poche. Vous voulez savoir ce qui se passe dans le monde avec les animaux ? Vous voulez connaître comment l'Homme martyrise le monde animal ? Ce livre donne toutes les réponses, toutes les clés. Ce livre montre le drame de notre époque. Industrie de la viande, corrida, zoos, animaux de laboratoire, TOUT y passe et TOUT est expliqué ! Certains passages sont durs. Notamment au début, j'ai eu des moments où j'ai du fermer le livre quelques secondes avant de continuer, cette sensation de tête qui tourne, le coeur qui s'accélère. Je ne PEUX PAS regarder des vidéos de ces choses là, les lire c'est plus facile et ça permet de SAVOIR.
Ce livre est important ! Je ne regrette pas d'avoir attendu pour le lire car il tombe à pic dans mon engagement aujourd'hui. Plus tôt, je n'aurai peut-être pas réussi. Mais en tout cas, c'est une mine d'information et l'information est la CLÉ car elle permet d'argumenter, d'expliquer, de partager. Le fonctionnement de la corrida, savoir que Picasso la soutenait, que 2/3 des animaux chassés en France sont des animaux élevés pour la chasse (et lâcher dans la nature), qu'on tue des milliards d'animaux par an pour notre consommation de la viande, un piqûre de rappel sur Marius le girafon tué et dépecé en public dans un zoo à Copenhague. 
Tout ceci fait encore plus écho avec ce qui s'est passé à Paris. Ce pauvre tigre de cirque abattu par son propriétaire avec un fusil à pompe (parce qu'il s'était échappé). Et nos médias (France 3) qui passe des images du propriétaire en pleurs qui ose dire qu'il a perdu un membre de sa famille. Non, média, il faut pas montrer un mec triste, il faut montrer un tueur d'une bête qui disparaît à l'état sauvage. 

Aimez votre chien, votre chat, mais aimez aussi le pigeon que vous croisez la rue, aimez la mouche qui butte sur votre fenêtre, aimez votre frère et votre voisin, aimez chaque espèce avec la même bienveillance. 

xx

4 commentaires:

  1. J'ai lu ce livre et j'ai eu un dégoût pour l'être humain. Depuis, du jour au lendemain, je suis devenue vegan. Je ne suis jamais retournée en arrière, je n'ai jamais eu de moment de doute. Si je peux te conseiller une vidéo dans la lignée (promis on ne voit rien de dégueulasse et le gars est plutôt dans un humour cynique : la conférence de Gary Yourofsky. C'est un vegan militant que des étudiants ont filmés lorsqu'il est venu dans leur amphi. Je te le conseille vivement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Sophie, merci pour ton commentaire et je comprends tout à fait ce que tu as ressenti ! Je pense que ça peut être un vrai élément déclencheur ! Je vais regarder la vidéo que tu me conseilles du coup si c'est sans image choc, ça me va ! je ménage mon cerveau haha

      Supprimer
    2. Salut ! Attention il me semble qu'il y a bien un passage avec des images dans cette vidéo ! Cependant il me semble que ce n'est qu'une seule fois (ou deux vraiment maxi) mais il prévient avant donc on peut zapper le passage ! Mais comme dit Sophie ce n'est pas le principal de la vidéo du tout !

      Supprimer
    3. Ok ça marche merci de m'avoir prévenu ! :-)

      Supprimer

Merci pour vos commentaires ! C'est toujours un plaisir de vous lire. Et si vous avez une question, j'y répondrai avec plaisir :-)