L'appli de sport Train Sweat Eat : mon avis après un an


Ce titre est très SEO friendly mais je le voulais clair et explicite pour le contenu de cet article. Aujourd'hui, ça fait un an que je fais du sport avec l'application Train Sweat Eat lancé par Sissy Mua et Tiny.

Enfin, pour être plus précise, le 6 avril dernier, en plein confinement, je suivais mon premier live de Sissy sur Instagram. 

Disclaimer : pas de photos avant / après !

Avant de faire ce premier live, je ne connaissais rien du fitness. Et pourtant, j'avais fait le Top Body Challenge. Ça avait été mon "premier" pas dans ce sport... Gainage, commando, squat... Je faisais parfois 45 secondes de planche et des squats après un footing mais je n'avais JAMAIS fait ce que j'ai fait ce 6 avril 2020 de 18h à 18h45. 

Suivre Sissy et faire du sport avec elle, c'est découvrir son langage : "c'est la muerte", "faire de l'huile de noix en contractant bien les fesses", "plus vite on commence, plus vite on termine". On peut trouver ça étrange lorsqu'on découvre son univers, et pourtant ces petites phrases définissent parfaitement ce qu'est la recette Train Sweat Eat

J'ai découvert, grâce aux lives, ce que c'était "faire du sport", sortir de sa zone de confort, transpirer VRAIMENT, avoir des courbatures. 

Après plusieurs semaines de lives, j'ai donc décidé de m'abonner à l'application payante. J'avais eu un bon avant-goût et je ne voulais pas m'arrêter en si bon chemin.

Depuis TSE, c'est ma routine sportive.

Mon passé sportif 

Avant toute chose, je tiens à préciser que je n'ai jamais été une personne sportive. Petite, j'ai fait de la danse et du karaté mais, de 15 à 24 ans, je n'ai pratiqué aucun sport. Puis je me suis mise au footing où j'ai couru pendant des années à la même allure, sur les mêmes distances. Aujourd'hui, je réalise que cette absence de "background" sportif m'aura été fatale sur plusieurs points : santé, estime de soi, base musculaire. Mais c'est comme ça ! Et vous savez quoi ? Il n'est jamais trop tard pour s'y (re)mettre ! 

Mes motivations au début, et maintenant

Lors du premier confinement, j'avais cette crainte de prendre du poids du fait de ne pas bouger (lol). Mais surtout j'ai très vite souffert du fait de ne pas bouger. Mal au dos, impatience, déprime passagère. Je suis quelqu'un d'assez actif mine de rien. Je déteste passer une journée chez moi à rien faire. Je dois sortir, prendre l'air... Lors du premier live avec Sissy, j'ai trouvé ce dont j'avais besoin : un truc qui me mette par terre sans quitter mon appartement ! À la fin de la première séance et les jours qui ont suivi, j'ai retrouvé la sensation de fatigue physique ! Pour moi, la meilleure sensation du monde. 

Ensuite, ma motivation a été de transformer mon corps. Bah oui ! En 3 semaines de live, j'allais bien voir mes "abdos" aplatir mon ventre. Voir mes petits bourrelets disparaître à vitesse grand V. M'affiner et me sculpter. Mais vous savez quoi ? 

Ce n'est pas si simple que ça ! Et pendant de longues semaines, voire de longs mois, j'ai eu des périodes de frustration intenses en mode : "mais POURQUOI mon corps ne change pas ?"

J'ai donc réalisé 2 choses : perdre du poids et faire du sport sont deux choses tout à fait différentes. Se construire une base musculaire ne se fait pas en quatre mois, ni même en six mois. 

Mes motivations n'étaient pas les bonnes. 

Aujourd'hui, mes objectifs ont changé. Je veux rattraper ces années de retard sportif, je veux être en forme, je veux sentir mes groupes musculaires et ne plus souffrir de ce corps "mou". 

/// Pour la petite histoire, j'avais été voir une kiné pour des douleurs au piriforme en Octobre 2019. Celle-ci s'était moquée de mon manque de muscles en me tapotant certaines parties du corps, notamment le ventre, en disant : "mais y a rien là". Je ne l'avais pas cru, car je faisais 20 à 25 km de course à pied par semaine à l'époque. En fait, elle avait raison, même si sa façon de me le dire et de "tapoter" mon "gras" a été pour moi très maladroite et humiliante. /// 

Les programmes que j'ai suivi

D'abord les lives. Avec une assiduité maladive haha ! J'en faisais 5 par semaine, sur les 7 proposés. Je ne faisais jamais le live de mobilité (grosse erreur). Puis j'ai fait le Abs Burner avant d'avoir un gros torticoli qui m'a empêché de faire du sport pendant deux semaines. Ensuite, j'ai fait le Slim Cardio, là j'ai eu des douleurs aux genoux, j'ai donc fait le Beginner Babe en bannissant tous les sauts. Puis il y a eu le Advanced Full Body, le 8 weeks Bikini, de nouveau le Abs Burner. Entre chaque programme, je faisais une semaine de pause. Puis il y a eu le Cardio X. Au bout d'une semaine, j'ai attrapé la crève, c'était en Janvier. Depuis, je suis en roue libre. Je fais 3 séances par semaine de 35 à 50 minutes (3 vidéos) et selon mon ressenti. Parce que j'ai enfin compris comment je fonctionnais. Parfois on est un peu fatigué, et dans ces cas-là, il ne faut pas forcer ! Parce que OUI, je me suis blessée en suivant TSE. 

Disclaimer : c'était de ma faute ! 

Les blessures (je ne suis pas là pour vous faire rêver)

J'ai donc fait deux sérieux torticolis après avoir commencer TSE. C'est mon point faible, les trapèzes, la nuque... Est-ce ce sport qui a causé cette blessure ? NON ! Je tiens à la préciser. Encore une fois, je n'avais AUCUN bagage musculaire. Et je commençais direct avec quelque chose de très intense. J'avoue ausi que le torticolis a un lien avec le stress, le mal-être (hashtag covid). Avec du repos, j'ai pu reprendre le sport, plus doucement. 

En lien avec mes dires, cette vidéo de Major Mouvement qui explique l'importance de varier les intensités de training. On ne peut pas constamment être à fond. 

Ensuite, douleurs aux genoux ! Je faisais TSE pieds nus. Je manquais d'équipement. Et surtout, j'enchaînais des séries de fentes et de squats sans me poser de question. J'ai donc acheté une paire de chaussures de fitness chez Decathlon et j'ai revu ma posture. Les squats avec les pieds en dehors, ça ne me correspond pas. Je fais mes squats avec les pieds parallèles et guess what ? ça bosse tout autat quand on effectue bien le mouvement. Problème de genoux résolu ! Encore une fois, ce n'était pas à cause de TSE, c'était juste encore ce "choc" de "peu de sport" à "beaucoup de sport". 

Je suis une compétitrice (et c'est mon plus gros défaut)

Sous mes airs... Je suis une compétitrice. Je dois toujours faire mieux, si je ne réussis pas un exercice, je ne suis qu'une merde... J'ai un refus de l'échec concernant le sport qui est assez ridicule. Et cet aspect de moi, je l'ai vraiment découvert et accepté grâce à TSE. C'est donc mon échappatoire pour gérer parfois la frustration que je peux avoir au quotidien de ne pas être encore ce que je veux être (écrivain), de ne pas avoir le physique que je voudrai avoir (merci les diktats de la société) etc... Tout ça, je l'envoie dans le sport et je savoure la moindre progression comme une petite pépite d'or trouvée en secouant un tamis dans l'eau (métaphore de l'année). 

Les résultats, un an après

Non, je ne peux pas vous montrer une photo avant / après avec un résultat INCROYABLE ! Pour ça, il aurait fallu aussi que j'arrête de manger des chips et de boire du vin. 

Mais je peux vous dire que les résultats sont là. 

J'ai gagné en muscle, notamment au niveau de la sangle abdominale et je le ressens au quotidien, quand je me baisse, quand je cours, quand je fais des mouvements simples. Et aussi quand je contracte. J'ai cette sensation de ventre plat que je n'avais jamais eu et qui m'aide à me sentir mieux dans mon corps. Mon ventre étant mon terrible complexe. 

J'ai pris au niveau des bras. Notamment les épaules. Ce qui fait que depuis plusieurs mois je n'ai pas eu de torticolis à proprement parler. À une époque, je pouvais en faire 3 ou 4 dans l'année. Maintenant, c'est rare ! Je peux sentir des raideurs mais je ne suis plus jamais bloquée (et là, la meuf touche du bois haha). 

Je suis aussi devenue une bête en gainage ! 

Et surtout... J'ai trouvé un sport que j'adore ! Un sport que je peux faire à la maison, qui me fatigue, qui me permet de mieux connaître mon corps avec les différents ressentis selon les exercices. Quand la vie reviendra à la normale, j'ai déjà hâte de tester ces nouvelles capacités en escalade ! L'escalade étant un sport très psychologique, je n'y allais avant qu'au mental, maintenant je pourrai économiser un peu d'énergie en me reposant sur mes capacités physiques. 

Conclusion ! 

Parce que cet article est un peu plus long que d'habitude, je veux vous faire un debrief rapide pour celles et ceux qui n'ont pas le temps : 

1) L'application de sport TSE est super bien ! Elle vaut le coup et le coût ! N'hésitez pas une seule seconde si vous avez envie d'avoir accès à un nouveau sport ! 

2) Non, vous n'allez pas ressembler à Sissy en deux semaines. Ni même en trois mois. Et vous savez quoi ? Le résultat mental est bien plus gratifiant qu'un simple changement de physique. TSE, ça change dans la tête et perso, je suis bien plus courageuse qu'avant lors de périodes difficiles. 

3) Ça arrive de se blesser mais ça ne veut pas dire qu'il faut abandonner et condamner ! Au contraire, c'est l'occasion de se connaître, découvrir ses faiblesses et travailler dessus pour "devenir la meilleure version de vous-même" (hashtag gros slogan de Sissy).

Pour finir, je tiens à dire que parfois on croise des gens qui sont faits pour faire ce qu'ils font. Je sais pas si vous voyez mais comme un.e bon.ne prof au collège, ou alors comme un.e boulanger.e qui fait du pain délicieux ou un.e professionnel.le de santé qui fait des miracles. Pour moi, Sissy est excellente dans son domaine. Elle motive, elle a son univers, elle est talentueuse. Je sais, ça fait fan-girl, mais je trouve qu'il est important de dire quand quelqu'un fait quelque chose de bien. Grâce à Sissy, je me sens mieux dans mon corps, et je sens que je peux soulever des montagnes (mais d'abord les altères de 5 kilos). 

Si vous avez des avis, des questions, je serai ravie de vous lire / répondre ! Et aussi, dites moi si vous êtes abonnés.es TSE ! 

xx

Commentaires

  1. Anonyme4/06/2021

    Salut, c'est drôle car j'ai pris l'abonnement après tes publications sur le sujet pendant le premier confinement. Je me souviens même d'en avoir parlé en DM avec toi. Je suis d'acc avec l'entierté de ton article. Je suis une personne différente et en bien. Merci encore pour la reco !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello ! Ton commentaire ne pouvait pas me faire plus plaisir ! C'est trop cool :) Merci !!!!

      Supprimer
  2. Bonjour Madame Lecor,
    J'ai vu une vidéo de Digital Saint-Malo sur Youtube où j'ai vu votre intervention (votre nom y est écrit Le Corre...).
    Avez-vous un profil Linkedin ?
    Bien respectueusement.
    Antoine

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Manon,

    Merci pour toutes ces informations. Je connaissais Sissy avec les réseaux sociaux mais je n'avais jamais réalisé ses exercices jusqu'à il y a une quinzaine de jours avec le programme BAS7. Ton article va m'aider à me décider si oui ou non je m'abonne et je pense que oui :-)

    Passe un bon weekend!

    Delphine

    ps: je suis ravie de découvrir ton blog :)

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour merci de ton retour 😉 je suis novice en sport et en surpoid par dessus le marché 😬 mais me voilà inscrite sur tse avec une furieuse envie de faire du sport le seul hic par quoi commencer quand on est débutante ??? Le weat sweat me.plait bien si tu as des réponses je suis preneuse 😉

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos commentaires ! C'est toujours un plaisir de vous lire. Et si vous avez une question, j'y répondrai avec plaisir :-)

Articles les plus consultés