Comment s'habiller quand il fait froid et quand il pleut ?

shabiller-quand-froid-amsterdam-12.jpg

Je pense à cet article depuis mon voyage dans le nord en 2018. Puis Mango & Salt vient d'en sortir un. Et surtout mon arrivée à Amsterdam m'a fait réaliser à quel point j'avais besoin de m'équiper, encore. Bref... Autant vous dire qu'aujourd'hui, je pense pouvoir vous écrire cet article et vous donner mon expérience du froid et de la pluie.

Pour vous expliquer mon quotidien à Amsterdam, mon boulot est à 30 minutes en vélo. Je dois y aller tous les jours de la semaine, qu'il fasse froid, qu'il pleuve, qu'il vente... Je n'ai pas encore eu de neige. Lucky me. 
J'ai aussi fait un peu de dog walking. Les chiens, faut aller les chercher chez eux et les promener pendant une heure, les ramener et rentrer chez soi, encore une fois peut importe la météo.  

Autant vous dire que le "oh il fait froid, je reste à la maison" ou le "oh il pleut, je vais prendre la voiture" sont des phrases qui ont totalement disparu de mon quotidien. Je n'ai plus peur d'être dehors. 

Pourquoi ? 

Parce que je me suis équipée.

AVANT TOUTE CHOSE. Parce que j'en vois venir certains. Ce sont des choix de vêtements faits selon mes moyens financiers. Ici, je ne vous parlerai presque pas de mode éthique, de solutions véganes, de "youpi on est écolo". Ici, je vais vous parler de mon expérience et de comment je m'en sors. La bonne nouvelle, c'est qu'on ne parlera pas de mode. Donc quand on s'équipe une fois, c'est pour toujours. 

Les sous-vêtements 

Quand nous avons décidé de faire notre road trip l'année dernière avec Ewen, autant vous dire qu'on a eu froid. Le pire, c'était à Amsterdam début mars où on tapait les -11°C. Autant vous dire que les chaussettes, les leggings et les sous-pulls, c'est LA BASE.

shabiller-quand-froid-amsterdam-1.jpg

Pour les chaussettes, j'ai choisi des chaussettes Decathlon. L'année dernière ce modèle (les grises claires sur la photo) et j'en ai racheté (parce que 2 paires c'est pas assez) cette année, ce modèle (les grises foncées). Avec du recul, les grises claires font bien le job. J'aurai du rester dessus. 
Avec ça, 2 choses : tes pieds sont biens. Même si tu passes en intérieur, ça ne "brûle" pas. Si vous voyez l'idée. Et surtout tu ne sens pas du tout des pieds. Je peux les porter 2/3 jours sans problème.

shabiller-quand-froid-amsterdam-4.jpg

Concernant le legging, j'ai opté pour les leggings Uniqlo. Bien que cette marque soit le diable d'un point de vue éthique, financièrement c'était la meilleure option. Leurs leggings Heattech sont bien opaques, bien chauds et passent sous les jeans les plus moulants. Seul bémol : ils chauffent dur une fois en intérieur. Perso, j'en porte un uniquement quand je sais que je vais rester dehors beaucoup et qu'il va faire froid froid genre entre -10°C et 5°C.

shabiller-quand-froid-amsterdam-2.jpg

Les sous pulls... Il faut distinguer les occasions. Pour rester dehors, il FAUT des Thermolactyl Damart. J'en ai 3 et ça me suffit amplement. J'ai deux sous-pulls degré 3 et un sous-pull degré 4. L'avantage, ça tient vraiment chaud. L'inconvénient, ça sent pas bon sous les bras à la fin de la journée (mais pas au point qu'on te le fasse remarquer). Ah et c'est moche aussi. C'est pour ça que j'en porte uniquement quand je sais que j'aurai pas à me déshabiller. 

Les sous pulls en coton sont mon autre alternative quand il pleut (donc une température plus douce) et que je dois pédaler. Transpirer avec du coton, c'est moins odorant que transpirer avec des matières techniques (ou synthétiques). De plus, c'est, selon moi, plus esthétique quand tu dois enlever ton pull. Pour aller au boulot, par exemple, c'est tee-shirt manches longues en coton et un pull. Je prends mon coup de chaud, j'enlève mon pull en arrivant au taff et le remet quand ma température corporelle s'est remise de ses 8 bornes à vélo. 
Pas de marque à vous recommander. Prenez selon votre budget. Ceux de Organic Basics (marque éthique) sont biens et abordables et de bonne qualité. En plus, vous pouvez profiter de 10% de réduction avec le code MANONOBC5

Et la laine mérinos alors ? OUI, je sais. Mais j'ai pas les moyens. J'avais une fois acheté un legging en laine mérinos ICEBREAKER que j'ai retourné à l'expéditeur car pas opaque du tout et 85 euros le machin. Je pense que c'est mieux, bien sûr, mais je n'ai pas testé... Déso pas déso. 

Les vêtements

shabiller-quand-froid-amsterdam-10.jpg shabiller-quand-froid-amsterdam-9.jpg shabiller-quand-froid-amsterdam-3.jpg

Je prône 2 choses : les pulls en laine et Patagonia. Quand je dis que je "prône", faut comprendre que c'est ce que j'ai testé. Ne jamais prendre au premier degré ce que vous lisez sur les blogs, ce sont des partages d'expérience par des études scientifiques. Pour les pulls en laine, soit je prends du vintage soit des pulls chez & Other Stories (le diable en personne oui). En vrai, j'ai acheté 2 pulls chez eux et ils sont increvables. 
Les gros sweats sont aussi une excellente alternatives quand il pleut (donc température douce) et que je pédale. Ça limite l'effet bouillotte. Il fait juste bon et la transpiration est limitée. 
Parlons de Patagonia. C'est une marque (éthique) (bah oui quand même) que j'affectionne tout particulièrement. J'ai un gros pull, un gilet, une chemise et un manteau de cette marque. Autant vous dire que tout tient chaud, sans faire transpirer, tout coupe le vent, tout sèche très vite. Ce sont des produits qui durent dans le temps, qui sont vraiment efficace pour le froid, l'extérieur, l'humidité etc... C'est cher, oui, mais en soldes c'est abordable ou alors dans le cadre d'un cadeau. Perso, ma chemise je l'ai trouvé à -50%, le gilet à -30% et le pull... Merci Maman ! 

Et la technique de l'oignon alors ? Aujourd'hui mon dressing est composé de gros pulls sous lesquels je mets un sous-pull et c'est tout. Il m'arrive parfois de mettre un sous-pull, avec mon unique col roulé assez près du corps et par dessus mon gilet Patagonia. J'aimerai adhérer à la technique de l'oignon mais j'aime avoir peu de choses sur moi. Bref, 2 couches, c'est bien. 3, pour certaines occasions. Au-delà, non. Je ne compte pas le manteau évidemment. 

Manteau, bonnet, écharpe, gants

shabiller-quand-froid-amsterdam-7.jpg

Pour la tête, j'étais très bonnet et cette année, je me suis laissée tenter par le beret. Toujours en laine, les 2. Après j'avoue que j'ai mes jours. Parfois je ne veux rien sur la tête et faut pas se mentir, le truc qui tient le plus chaud ce sont les cheveux.

shabiller-quand-froid-amsterdam-6.jpg

Pour les mains, je déteste les gants. Quand j'en porte, c'est que vraiment vraiment vraiment ce n'est pas possible sans. J'ai cette paire de gant depuis deux ans, de la marque Isotoner. En cuir et rembourrés. Ils sont très bien mais ont leur limite. Une fois à Marken au Pays-Bas, par -10°C avec du vent, c'était INUTILE. Mais sinon, la plupart du temps, ils font le job.

shabiller-quand-froid-amsterdam-11.jpgIMG_6695.jpg

Niveau écharpe. J'ai une écharpe en laine noire de la marque & Other Stories encore une fois que je traîne depuis pas mal de temps. Elle est bien mais très grosse et en vélo, ce n'est pas possible. Du coup, cette année, Organic Basics m'a offert cette écharpe en cachemire.

Entracte cachemire. C'est une matière que je m'interdisais avant pour des raisons écologiques. Mais pourquoi cette écharpe me direz-vous ? Car il s'agît ici de cachemire recyclé produit en Italie et l'écharpe est fabriquée en Écosse. Perso, j'aime le principe de recycler et surtout des matières aussi nobles dont l'impact n'est pas anodin (petite pensée pour les chèvres à cachemire qui prennent cher). Bien sûr, le prix n'est pas anodin non plus MAIS vous savez quoi ? Le cachemire est une matière de luxe (faut arrêter d'acheter du cachemire chez Uniqlo, vraiment). 

Revenons au sujet initial, cette écharpe est donc moins épaisse et moins grande que mon autre grosse écharpe, donc je peux la glisser dans mon sac à dos si besoin ou même pédaler avec sans avoir l'impression de porter une minerve. Elle est d'une douceur incomparable et tient chaud sans faire transpirer. De manière générale, je porte une écharpe dans 2 situations : en promenade ou au boulot. J'ai la nuque fragile (#letorticolifaitpartiedemavie). Tout ça pour dire que celle-ci est devenu mon nouveau doudou. 

Encore une fois si cette écharpe vous intéresse, Organic Basics vous offre 10% avec le code MANONOBC5.

shabiller-quand-froid-amsterdam-15.jpg

Le manteau. AHAHAHAH. L'ÉLÉMENT SUPER IMPORTANT. J'ai plusieurs manteaux. L'un m'avait couté 12 balles en soldes et est super par temps froid et sec, il y a aussi mon manteau en laine acheté à Glasgow pour £45 qui m'a fait survivre à l'hiver Écossais, une veste en moumoute également qui marche bien par 8/10°C. Et puis je suis arrivée ici. Et j'ai découvert l'idée de vivre dehors peu importe la météo. 
J'ai alors compris pourquoi le mot "waterproof" existait vraiment. Et que water resistant, c'est pas suffisant. J'ai donc voulu un manteau qui me permettait d'enchaîner 30 minutes de vélo sous la pluie tout en étant au sec. Deux options existent : prendre un imperméable en mode ciré jaune breton ou alors opter pour le Mike Horn des manteaux : la parka technique waterproof de ouf et chaude youpi tralala. La différence entre ces 2 choix ? L'un est à 100 balles, l'autre 400. Etant donné que notre arrivée à Amsterdam nous a coûté un bras, qu'il était temps de se mettre en mode économie, j'ai opté pour la version à 400€. Vous avez dit raisonnable ?
En vrai, c'était le meilleur choix. J'ai INVESTI dans un manteau. Et vu le prix de mes autres manteaux, je me suis dit que pour la première fois j'allais vraiment acheter un manteau. J'ai choisi la parka Patagonia Vosque (taille L). Pourquoi ? Parce que c'est un manteau 2 en 1. Comme les shampoings. Il y a une parka et une doudoune détachable. En fait, j'ai acheté 2 manteaux pour le prix d'un... de deux manteaux. Pour le moment, aucun regret. Pluie, vent, vélo, froid... Tous les tests sont réussis. J'ai aussi choisi ce modèle car la doudoune est sans plume (je ne souhaite plus porter de plume, dit la meuf qui porte du cuir). Vous savez il y a des investissements comme ça où au début ça pique et très vite on se dit que ça valait tout l'or du monde.

Oui, parce que disons-le clairement, ne pas être équipé pour l'hiver, c'est avoir froid, être dans l'humidité, ce qui veut dire que vous êtes la proie parfaite pour tous les miasmes ambulants. Et on ne veut pas de ça.

Pour le moment, parce qu'en vélo, il fait chaud, je ne porte que la parka ou que la doudoune. Rarement les deux ensemble. Je me réserve le combo pour janvier / février. Ces mois où les jours rallongent mais où l'hiver mord à pleines dents. 

Chaussures

shabiller-quand-froid-amsterdam-5.jpg
Amis vegans, s'abstenir.
Pour les chaussures, l'hiver, je ne crois qu'en 2 choses : les chaussures en cuir lisse et les chaussures en cuir lisse. J'ai aussi une paire de Ugg parce que j'adore les Ugg (cliente depuis 10 ans). Les Ugg sont utiles par temps froid voire très froid mais sec. Les Ugg n'aiment ni la pluie, ni la neige.
Pour en revenir aux chaussures en cuir lisse (comprendre que le nubuck, c'est beau mais c'est pas efficace quand il pleut) (et ça se nique vite), j'en ai 2 paires ici (une autre en France). Une à talons et une en mode Doc Martens sauf que ce sont des Vagabond (marque éthique d'après ce que j'ai compris). Les talons pour pédaler, c'est pas le top (ça se fait mais je galère un peu) donc j'ai acheté ces grosses bottines. Je choisis toujours mes chaussures hautes pour protéger mes petites chevilles du froid. Je n'imperméabilise pas spécialement, jamais de fuite, jamais de problème et pourtant les chaussures ça ramasse à vélo quand il pleut. À combiner avec les chaussettes Décath'. Cf plus haut.

Vive la pluie!

shabiller-quand-froid-amsterdam-8.jpg
Pour la pluie, il faut donc un manteau WATERPROOF (et non pas water resistant), idéalement Gore Tex pour les plus audacieux (mais ça coûte). La différence entre Waterproof et Water resistant (d'après mes recherches), c'est la quantité d'eau que la matière est capable de prendre dans la tête avant de laisser passer l'eau.
Mais en plus de ce manteau, il faut LE PANTALON DE PLUIE aka le vêtement le plus ridicule et moche du monde. Alors oui, maintenant quand il pleut et que je vais au boulot, j'enfile mon pantalon de pluie. Ensuite j'arrive au boulot dégoulinante de flotte, j'enlève mon manteau, le pose sur un cintre, j'enlève ensuite mes chaussures (comme à la maison), j'enlève mon pantalon de pluie, puis je remets mes chaussures. Ça change des arrivées en mode business woman les cheveux dans le vent. N'est-ce pas ? Mais là-dessus, je sais pas si c'est l'âge, je m'en fous royalement.

L'important, les amis, c'est d'être AU SEC !!! 

Voilà, cet article était attendu (par moi) comme une grossesse au-delà du terme. C'est pondu, j'espère que ça vous sera utile. Dense, n'est-ce pas ? Comme ma... Je déconne.

shabiller-quand-froid-amsterdam-14.jpgshabiller-quand-froid-amsterdam-16.jpg

N'hésitez pas à partager vos astuces également. Je ne suis qu'au début de mon exploration du froid.
S'il vous plaît, restez cool sur les marques pas éthiques que j'ai pu présenter ou sur l'aspect vegan, les matières non naturelles. Je suis consciente de beaucoup de choses, je culpabilise assez comme ça. Ce n'est pas comme si je ne parlais pas d'écologie et de mode éthique sur ce blog depuis plus de... 4 ans !

Stay warm, stay dry !

xx

Commentaires

  1. Perso j’ai testé les tshirts Icebreaker, ils sont super. Ils tiennent chaud dehors et dedans on ne suffoque pas. Ça sent pas sous les bras. (En revanche moi je transpire beaucoup en toute saison donc je dois quand même les renouveler au bout d’un moment, ils ne me durent pas une vie... dommage) Cette année, faute de budget je me suis contentée d’acheter 2 tshirts thermiques Uniqlo, effet chaud quand tu passes à l’intérieur assuré... Et puis ces andouilles ont décidé de ne plus les faire en manches courtes pour femme. Qu’à cela ne tienne, je les ai pris en XS pour homme mais la coupe est bifbof.
    Sinon cuir lisse moi aussi pour les chaussures. J’aurais trop peur d’avoir froid aux pieds avec autre chose...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton retour surtout sur la marque Icebreaker !!

      Supprimer
  2. Oh là là, tout ce froid cela ne donne pas envie! Je n'ai pas d'expérience à partager dans ce domaine: "vis ma vie d'oignons où je superpose plein de vêtements...."en Guyane, c'est plutôt le contraire, comment résister à la chaleur! hihi. Merci pour le ton de ton article libre et sincère! Il devrait y avoir plus de blogueuses comme toi!

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Manon,
    Pour ma part, je n'ai pas le problème de la pluie car je suis soit en voiture, soit à pieds pour mes trajets. Du coup, je peux m'habiller "normalement" en prenant juste en compte la température. Bref, pour avoir chaud, j'ai plusieurs astuces mais rien de révolutionnaire : comme toi, le Thermolactyl entre les sous-vêtements et les vêtements me convient très bien. En plus, des bonnes chaussettes et bonnes chaussures, des collants (n'importe lesquels, du moment que ça me colle bien à la jambe) car j'ai moins froid en jupe et collants qu'en jean par exemple. Le bonnet, l'écharpe (surtout) et les gants, c'est indispensable quand les températures sont négatives pour moi :)
    Et côté manteaux, j'en ai plein et je les porte tous mais pour gérer la météo capricieuse, j'en ai 3 qui me sauvent bien la mise :
    - un manteau de pluie acheté sur le site d'H&M car il m'en fallait un et je suis tombée dessus (et en plus il est pratique et beau). C'est celui-là et je le porte uniquement quand il pleut, peu importe la température : https://1.bp.blogspot.com/-I7e2In0cnvU/XbcXeWt6uBI/AAAAAAAAiUM/pMJ4UzddF40iem2Q1C0qvTUwRrQwgL9DACLcBGAsYHQ/s1600/manteau%2Bde%2Bpluie%2BH%2526M%2Btigr%25C3%25A9%2Bimperm%25C3%25A9able.jpg
    - une doudoune K-Way imperméable qui m'accompagne au ski ou quand il fait simplement froid et humide. La marque me l'avait offerte il y a 5 ans et j'en suis toujours très contente ! C'est celle-là : (côté zèbre) http://www.madeinfaro.com/2015/01/k-way-zebre.html (côté noir uni) http://www.madeinfaro.com/2017/02/when-its-cold.html
    - Et enfin, côté style quand il fait très froid (si je le porte quand il fait plus de 0°C, j'ai trop chaud avec), le manteau Réjane d'Isabel Marant : http://www.madeinfaro.com/2016/02/grand-froid.html

    Pour les Thermolactyl, les mieux sont les vrais de chez Damart, même si certains sont peu esthétiques ;)

    Bon et côté pulls chauds, c'est un peu ma faiblesse et un point sur lequel je ne suis pas encore irréprochable (éthiquement parlant), je privilégie la qualité et la chaleur et je choisis souvent des pulls en mohair, laine et parfois angora.
    Comme j'ai bien chaud avec, que je les garde, qu'ils sont beaux et que je n'ai jamais de souci pour les entretenir, je continue dans cette lancée en privilégiant l'occasion.
    Et sinon, la technique de l'oignon me convient bien, les manteaux bien longs aussi.
    Je pense que c'est à peu près tout ;)

    Je t'embrasse et je te souhaite de passer un bon réveillon !
    Manon
    www.madeinfaro.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Manon pour ton retour hyper intéressant !

      Supprimer
  4. Cassie1/06/2020

    Hello,
    C’est la toute première fois que je passe sur votre blog. C’est incroyable tout ce qu’il faut mettre comme vêtement quand on est en hiver, lol. Ceci dit, ce n’est pas quelque chose qui me déplaît, j’aime cette saison.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos commentaires ! C'est toujours un plaisir de vous lire. Et si vous avez une question, j'y répondrai avec plaisir :-)

Articles les plus consultés