petite réflexion sur la beauté naturelle

by - 3/26/2019

Quand j'ai eu l'idée de cet article, j'ai tapé dans Google : c'est quoi la beauté naturelle ? RIEN. AUCUN LIEN ne m'a donné envie de cliquer pour aller plus loin. J'ai lu les descriptions de liens : beauté intérieure, ou alors des personnes sur des forums sur l'anorexie qui demandent "pour vous, c'est quoi la beauté naturelle", ou encore des sites sur le maquillage naturel. Avant d'aller plus loin, je vous demande à vous d'y penser : c'est quoi pour vous la beauté naturelle ? 
Finalement le titre n'est peut-être pas bon, car je souhaite vous emmener dans une réflexion sur le fait d'être totalement au naturel. Être physiquement nature, telle que Mère Nature nous a conçu. Avec une peau, des cheveux, des poils, des ongles, des yeux, des formes, des traces, des marques. 

Beauté naturelle, ça me fait penser à une femme magnifique naturellement. Comme Laetitia Casta. Parfaite, comme ça, don de la nature. Mais comment fait-on quand on n'est pas Laetitia Casta, on dit "mocheté naturelle" ? Ou juste "Je suis naturelle" ? 

Je trouve ça con. 

Du coup, j'aime à penser que la beauté naturelle est tout simplement notre apparence physique sans aucun artifice, mise à part ce que la nature nous a donné. C'est ce que j'expérimente depuis plusieurs mois, voire années maintenant. 

L'autre jour, dans un livre, j'ai lu ceci (grosso modo) : on va perdre une énergie folle à complexer sur quelque chose alors qu'il suffira qu'une icône (actrice, modèle, chanteuse) (oui je mets du féminin dans cette logique) arrive avec le même complexe mais en face une force pour que, d'un coup, notre complexe devienne fierté. 

Je trouve ça con, aussi. 

Et pourtant, c'est vrai ! Je sais que, si demain, une femme cool arrivait avec du bide sur la scène des médias, peut-être (je dis bien peut-être) que j'arrêterai de me concentrer sur l'espace qu'occupe mes intestins sur mon corps. 

Je m'égare. 

Ce que je veux dire, et attention, l'article commence finalement que maintenant : pourquoi ne pas nous découvrir au naturel ? Pourquoi ne pas oser ? J'ai toujours des discussions très étranges avec les femmes aujourd'hui sur le maquillage ou alors les cheveux. N'utilisant plus aucun artifice, je sens ce terrible décalage et à chaque fois j'ai envie de dire : "mais tu serai tellement mieux sans tout ça". Mieux mentalement d'abord, mieux physiquement ensuite. 

C'est facile à dire pour moi ? Peut-être, JE SAIS que plein de gens me trouvent bien comme ça, mais tellement mieux avec du maquillage. J'ai l'air triste, fatiguée, lasse sans maquillage. Il a fallu des mois (oui des mois) pour qu'on arrête de me dire "tu es malade ?" uniquement parce que je n'avais pas mis de maquillage. 

Pourquoi j'ai tout arrêté ? Le maquillage, c'est grâce à mon opération de la myopie (2014). Interdite de maquillage pendant plusieurs semaines, j'ai pris l'habitude de me découvrir autrement et j'ai surtout découvert ce gain de temps et d'argent précieux. J'ai aussi appris à réfléchir sur ce que j'infligeais à mon corps : avoir des yeux neufs, qui voient clair, je vous jure qu'on veut le meilleur pour eux. Hors de question de mettre du vernis à ongles et prendre le risque de poser ce vernis près de mon oeil pour me gratter par exemple. 
Les cheveux, c'était il y a 2 ans. Une expérience misérable. Je voulais un blond blond blond super blond. Allez zouh la décoloration. Ça a duré 4h. 4h de produits chimiques sur la tête, près de mon nez. Je vous jure qu'à 10 minutes près je tombais dans les pommes. J'ai eu des sueurs froides. Le résultat : catastrophique. Une décoloration ratée, 4 heures de mon temps perdu, 150€ jetés par les fenêtres. Plus jamais. 

J'avais vu une fille dire un jour sur Instagram : "depuis que je laisse mes cheveux pousser avec la couleur naturelle, je me rends compte que mes yeux ressortent encore mieux". La nature est bien faite ! C'est aujourd'hui ma quête ! 2 ans, sans couleur et mes pointes sont toujours blondes, le processus est lent, il faut s'accrocher.

Le pire n'est pas de se challenger soi-même, c'est de faire taire les autres : "tes racines, ce n'est plus possible, va chez le coiffeur". 

Merci !

Plus les mois passaient, moins je me souciais de tout ça et plus je m'aimais. Oh mes jolis cheveux naturels qui poussent, oh ma jolie peau fatiguée, oh mes petits cils tout fins. Tout ça m'a aidé à faire abstraction totale de la pression extérieure.

Alors, en tant que femme, je remercie ma myopie et ce salon de coiffure de m'avoir coupé l'envie des artifices. Adieu Sephora ! 

Par contre, je dois avouer une chose : il y a eu une transformation. Lente, certes. Mais transformation quand même. Les mois passaient et ma "beauté naturelle" (là voilà) se révélait. Ma peau s'est réveillée, mes cheveux sont devenus plus brillants... Comme une petite fleur goutant de nouveau au plaisir du soleil, les éléments ont repris du poil de la bête. 

J'avais envie de vous partager cette réflexion. J'ai envie de vous dire : "demain ne vous maquillez pas", "laissez-vous vivre". 
Ça n'empêchera pas les réflexions affreuses et honteuses, mais ce n'est rien face au goût de liberté et de symbiose qui s'installera entre vous et VOUS. 

Parce que ne pas faire tout ça, ne vous empêchera pas d'être une femme, d'être féminine, d'être belle... C'est juste se rencontrer, pour de vrai. 

xx

You May Also Like

14 commentaires

  1. Ta réflexion est très juste et je suis en totale adéquation avec tes propos. On devrait nous apprendre à nous accepter tel que l'on est au lieu de nous apprendre à nous cacher sous une tonne de maquillage et d'artifices...

    A très vite

    RépondreSupprimer
  2. En toute honnêteté, je ne me suis que rarement coloré les cheveux (mauvais résultat donc pas envie de continuer dans la lancé, et puis ça abime tellement les cheveux...) et je ne me suis jamais beaucoup maquillée, je n'aime ni le rouge à lèvre sur les lèvres, ni le fond de teint, juste un peu de noir aux yeux à l'occasion et encore, ça pique les yeux et je n'en mets quasiment jamais... Pour le coup, l'expression "beauté naturelle" ce n'est pas tant le "maquillage/pas maquillage", mais plutôt le "être soi et bien avec soi". Plus un individu est lui même, et en accord avec lui même, plus il sera beau. Pas forcément un canon de beauté comme on l'entend, mais un canon en lui même. J'ai entendu un jour une femme dire d'une autre "elle porte des guenilles que jamais je ne mettrai, mais je dois reconnaitre que ça lui va très bien et que ça ne fait pas du tout guenille sur elle, c'est une très belle femme" et bien oui, elle est belle en étant elle même, elle est belle dans sa nature, elle est belle au naturel, c'est SA beauté naturelle. Et ce n'est plus une question de "ce que je met ou pas sur mon corps" mais d'être soi. Le tatouage n'est pas naturel mais si c'est dans notre nature d'en avoir alors ça le sera pour nous. Nous ne sommes pas que être de chair mais aussi d'esprit, et être en harmonie avec les deux révèle notre beauté naturelle, quelle qu'elle soit.

    RépondreSupprimer
  3. J'adore cet article pleins de vérités. Merci beaucoup ! 😊

    RépondreSupprimer
  4. Je suis assez d'accord avec le commentaire de Claire. Même si je suis aussi d'accord avec toi, disons que je me retrouve plus dans ce qu'elle dit. Sachant que par exemple, je me trouve davantage "belle au naturelle" en me maquillant légèrement, en aimant les vêtements et en étant tatouée, que certaines filles que je connais et qui se mentent. Pour qui les vêtements, le maquillage et autres sont là pour se cacher et pas pour se révéler.
    D'ailleurs, je pense qu'il est important d'être d'abord bien au naturel (sans maquillage) avant d'être bien avec du maquillage Et c'est pareil avec les vêtements.

    Bref, c'est un sujet sur lequel on peut parler longuement je crois :)

    Bisous

    Manon

    RépondreSupprimer
  5. Superbe article. Je l'ai lu dès le réveil. Tes paroles me font beaucoup de bien. À chaque fois que je me maquille, j'ai l'impression de mettre un masque et de m'empêcher d'être moi-même. Le plus difficile est de subir les critiques tel que "tu as une mauvaise mine". Merci pour cette article.

    RépondreSupprimer
  6. Anonyme3/27/2019

    Malheureusement c'est notre société qui a imposé cette vision de la femme et je dis bien de la femme car c'est beaucoup moins vrai chez l'homme.
    La télé, les médias et autres "obligent" les femmes à respecter ou mimer plutôt des critères de beauté, je suis épatée à chaque fois que je vois une pub pour les rides ou les cernes et pas épatée par la pub en elle même mais que personne ne s'insurge un minimum du truc...
    Il faut être "forte" en tant que femme pour sortir de ces travers, même le maquillage le plus ridicule n'est pas une forme de travestissement à prendre à la légère et il aura une conséquence sur la vision que nous avons de nous même.
    Personnellement, et pour mon plus grand plaisir, j'ai beaucoup évolué sur le sujet, je ne me maquille plus ou vraiment très peu et surtout lorsque je me maquille c'est par choix et je pense que c'est important de saisir la nuance, je n'ai jamais touché à mes cheveux (ça doit faire 5 ans que je n'ai pas été chez le coiffeur) peut être une coloration en 10 shampoings lorsque j'avais 15 ans je l'avoue mais rien d'autres, les colorations et autres ce n'est vraiment pas mon dada.
    Bref je suis naturelle et même si parfois j'ai du mal avec quelques marques, rougeurs, petits boutons je suis heureuse et fière de me trouver belle au naturel.
    Car avant tout je ne me compare plus, je suis moi et je ne ressemble à personne d'autre et ça me convient totalement, pleinement...
    C'est vrai que l'âge aide à mieux prendre considération de ces choses là mais lorsque je regarde ces générations nouvelles de femmes j'espère vraiment qu'elles ont conscience de tout ceci !
    Alizée de @deepblue_karma

    RépondreSupprimer
  7. Anonyme3/28/2019

    Depuis quelques temps je ne maquille plus et essaie d'aller au delà des pensées-réflexe intérieures du type "tu te laisses aller". Des nouvelles les contre carrent ("c'est toi ! tu t'aimes, tu es comme ça, tu as le droit d'avoir des cernes, d'avoir l'air fatiguée, d'être qui tu es, de ne pas être parfaite et de ne pas chercher à l'être") avec des moments, quand je vois ma tête réellement fatiguée, où je retourne vite à un coup d'anticerne ! Pour ma part la nouvelle étape est le fait de ne pas porter de soutient gorge (j'ai découvert ça avec l'allaitement, tellement moins prise de tête qu'un sous tif à dégrafer à chaque fois) en allant au delà de ma fameuse pensée intégrée "tu te laisses aller" ou "ça fait négligée" ou encore "on va voir tes tétons !! aaaaaaah !" => "non ! ton corps est celui là, tu es belle sans ça, tu as des tétons oui le scoop !" un dialogue interne intense ! ;) alors merci ta réflexion visible sur le net fait du bien !

    RépondreSupprimer
  8. Hello,

    Je comprend et je partage certains aspects de ton point de vues ! Mais pour moi le maquillage c'est un jeu, j'adore ça. J'adore choisir les couleurs, matcher les matières bref je peux y passer des heures. Je pense qu'on peut faire les deux. S'apprécier au naturel (ça ne me dérange pas du tout de ne pas porter des make up pendant plusieurs jours) mais aussi s'amuser avec. Tout comme les cheveux, j'ai fais 1 millions de henné différent. Le parfait équilibre selon moi est de se connaitre et s'aimer avec et sans "artifice" (même si je n'aime pas ce mot dans ce contexte) !
    Très bel article en tout cas.

    RépondreSupprimer
  9. Article intéressant! Je me souviens une fois lors d'une discussion entre filles, on m'avait demandé "alors toi Amélie, tu ne le trouves pas hyper craquant, ce gars?" "euh...je ne sais pas, je ne le connais pas." "nan, mais juste physiquement!" "je ne sais pas la personnalité et l'apparence font pour moi un tout....j'arrive à trouver des personnes "laides" "belles" quand elles sont gentilles et trouver des personnes hideuses si elles sont "méchantes." Je crois plus en l'harmonie, en la présence....Après pour le reste, chacun a ses standards. Le plus important est d'être fidèle à soi-même!

    RépondreSupprimer
  10. C'est là que je suis contente de mon corps de métier (pâtisserie). Parce que même si ça s'est beaucoup féminisé (dans mon entreprise au labo de pâtisserie le seul homme c'est le patron, et ce n'est pas du tout pour s'entourer de nana ou un truc du genre... Il dit parfois pour se justifier "j'y peux rien si y a que filles qui postulent ici moi" mais avec le temps il a lâché des indices comme quoi depuis qu'il a une équipe essentiellement féminine il a moins de problème d'absenteisme et de comportement et plus d'implication... mais là n'est pas le sujet), ça reste un métier "macho". En plus de ça il y a un vrai fondement d'hygiène, si un cil vient à tomber dans une préparation il vaut mieux mieux qu'il soit nu qu'avec du mascara. Les parfums également sont mal vus car ils brouillent l'odorat de celui qui les porte et des autres, et risque par exemple d'empêcher de sentir que l'odeur d'un produit est anormale. Alors quand une stagiaire arrive bieeeen maquillée la réaction du patron c'est plutôt "eh machine elle a sorti la peinture !! Vous savez qu'on est au travail là, pas au bal hein ? Ah vous le savez ? Bon bah si vous le savez ça va alors ! Eeeh beh y'en a qui trouvent qu'ils se lèvent trop tard, pour passer du temps à ça..." Pareil pour les cheveux, quand parfois une stagiaire ou une apprentie traîne à mettre la charlotte car ce jour elles se sont coiffées/lisser/boucler et veulent "en profiter" c'est remise en place directe (et là en plus niveau hygiène c'est pire que le maquillage). Bon on peut discuter du ton sur lequel les remontrances sont faites (le patron est super sympa mais super cynique :P) mais en attendant on sait qu'on n'est jugées que pour notre travail et pas sur nos cheveux soyeux et yeux de biches :D

    RépondreSupprimer
  11. Super article, bravo ! effectivement quand on pense beauté naturelle on pense aux cosmétiques naturelles alors que la vraie nature c'est simplement d'etre soi meme ! j'ai moi meme fais l'experience de la nature de mon physique ces dernieres années : je ne me suis jamais maquillée mais je mettais quand meme du mascara car j'ai les cils clairs et j'ai limpression que d'en mettre faisait ressortir mes yeux et me vieillissait et c'est ce que je ressentais car je fais bien plus jeune que mon age (à mon désarroi au début et finalement tant mieux !). Bref les matins où je n'avais pas le tps d'en mettre ou quand j'oubliai j'étais pas super à l'aise. puis apres je me suis autorisée quelques jours par semaine sans car au final cetait plus pratique pour moi. les gens effectivement te disent que tu à l'air fatiguée car tu as des yeux plus petits etc et que tu les as habitué a un visage qui n'etait pas vraiment le tien. puis finalement cela fait quelques mois que je n'en met plus du tt et que ce soit moi ou les gens plus de gene ou de mal etre j'ai retrouvé mon visage et je me sens au top meme avec de petits yeux !

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires ! C'est toujours un plaisir de vous lire. Et si vous avez une question, j'y répondrai avec plaisir :-)