je vous présente calao créations

by - 7/26/2018

déco-éthique.jpg

Depuis quelques mois, je travaille pour un magazine et j'ai eu l'opportunité de rencontrer la créatrice de Calao pour une interview. Le contact est très bien passé et j'ai adoré ses créations ! Habituellement, mes interviews durent 30 minutes, cette fois-ci nous sommes restés 2h à parler de son histoire incroyable et à refaire le monde. Je vous raconte... Et au passage, j'espère vous convaincre d'envisager une déco plus éthique.
fauteuil-calao.jpg calao-création-2.jpg
En 2014, Bénédicte la créatrice part vivre au Sénégal puis au Ghana avec sa famille suite à une opportunité professionnelle. Elle a du temps et surtout elle découvre l'artisanat local. Des gens qui savent faire des choses de leur dix doigts. L'envie d'entreprendre, de changer de métier (elle travaillait dans la presse et l'édition), Bénédicte va aller de marchés en marchés à la recherche de la perle rare. Au début, c'était un projet de maroquinerie, puis du mobilier avec ces jolies chaises. Elle rencontre plusieurs artisans talentueux. C'est là que Bénédicte se lance dans l'aventure Calao en collaboration avec ces artisans. L'idée initiale était de proposer les produits directement au Ghana. Et puis la vie... Retour en France, à Saint-Malo ! Bénédicte décide de continuer à travailler avec son équipe locale, elle fait venir des containers depuis là-bas afin de développer la marque ici. 
calao-saint-malo.jpg calao-création.jpg
Vous savez quand je parle de démarches éthiques. J'ai toujours été "sans frontières". Bien sûr, faire venir un produit d'un pays lointain a un impact MAIS il vaut mieux, selon moi, une vraie collaboration avec du respect et quelques kilomètres, plutôt qu'un produit venant de moins loin mais dont le procédé de fabrication et le sourcing des matières est opaque. Bénédicte me racontait qu'elle avait énormément appris au contact des gens au Ghana. Que ce soit au niveau de la culture, bah oui nous Européens n'avons pas le monopole des "façons de faire" et on peut tous s'apporter des choses. En créant ce projet, elle est aussi sortie de sa zone de confort, parce que faire les marchés, trouver des gens (de confiance) avec qui bosser, c'était pas forcément évident (dans un pays anglophone, en tant que femme, sans parler de la couleur de peau). 
calao-création-3.jpg
Au fur et à mesure du récit, je me disais : "chapeau ! chapeau ! chapeau !" et c'est surtout le résultat qui m'a bluffé. Quand je suis arrivée chez Bénédicte, j'ai vu ce fauteuil noir... La précision du tissage, en plus avec l'histoire derrière, le design hyper cool et minimaliste... Amour ! 

J'ai vu aussi quelques images de l'atelier où travaillent les artisans. Ce ne sont que des hommes et des hommes forts car il faut une sacrée force pour faire ces fauteuils. Il faut d'ailleurs compter 2/3 heures pour faire l'armature en fer forgé et 7/8 heures pour le tissage. 

Ce fauteuil coûte 162€ (il existe des modèles plus petits moins chers). Bien sûr, ça peut sembler être un coût par rapport à IKEA. Mais compte tenu de ce que je viens de vous expliquer c'est une aubaine. C'est très confortable et ça peut vivre aussi bien dehors que dedans.

Je profite de cet article pour vous montrer une partie de mon salon avec ma jolie chaise Calao (offerte par Bénédicte à l'occasion de cet article). C'est la première fois que je montre mon chez moi à Saint-Malo ! Voilà, j'avais envie de vous parler d'une autre alternative pour mieux consommer ! Merci Bénédicte pour ta confiance et d'avoir partagé avec moi ton histoire ! 

xx

You May Also Like

2 commentaires

  1. C'est beau !

    J'ai fait un tour chez Ikea récemment et figure toi que les fauteuils sont dans les environs de 150€ donc son prix ne me semble pas complètement décalé ! Quitte à choisir entre un ikea et un objet avec de la transparence derrière pour le même prix... !

    C'est top que tu nous en parles, je ne connaissais pas du tout.
    Est-ce que tu connais d'autres marques de déco éthique ? On parle souvent de mode éthique mais je crois ne jamais être tombée sur des articles mettant en avant des marques de déco éthiques ?

    Bonne journée à toi Manon !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Sibylle et merci pour ton commentaire !
      Malheureusement je ne connais pas bien la déco dans l'éthique. La solution la plus écolo reste évidemment d'acheter de seconde main (Emmaüs par exemple), c'est plus "simple" que pour les vêtements.
      Belle journée !

      Supprimer

Merci pour vos commentaires ! C'est toujours un plaisir de vous lire. Et si vous avez une question, j'y répondrai avec plaisir :-)