des nouvelles de mon roman

by - 7/13/2018

roman-quand-sen-ira-la-peur.jpg

Pour celles et ceux qui me suivent sur Instagram, j’espère vous donner régulièrement des nouvelles de mon roman Quand s'en ira la peur. Je ne sais pas si c’est le sujet le plus passionnant, mais c’est aujourd’hui le projet le plus incroyable de ma vie. Je suis consciente qu’un article sur le minimalisme est peut-être plus inspirant pour vous, il n’empêche que vous parler de l’évolution de mon livre me permet aussi de poser les choses à plat. N’hésitez pas d’ailleurs à me dire si vous voulez que j’en parle plus, de tout ça, « la vie d’écrivain », comment ça se passe...
Il y a quelques jours, je me suis rendu compte grâce à de nombreux retours et surtout grâce à une libraire intéressée par mon roman sur Instagram que mon livre n’était pas référencé dans l’outil des libraires. La demande faite par mon éditeur a été apparemment égarée par la poste. Il vaut mieux s’en rendre compte tard que jamais, mais ça faisait quand même 3 mois que mon livre était paru... Bref, la situation est maintenant OK ! Vous pouvez aller dans les librairies et commander mon livre sans que ce soit compliqué, voire impossible. Imaginez bien un libraire ne trouvant pas un livre dans sa base de données... Il ne va pas s’amuser à chercher sur internet, etc etc etc... 

Je ne vous cache pas que ça a été une vraie claque. Je vis dans cette frustration de « mon livre plait » et « il est difficile de se le procurer ». La manière la plus simple est évidemment de passer par le site de mon éditeur, MAIS tout le monde n’est pas à l’aise avec ça et préfère commander le livre chez son libraire. 

La bonne nouvelle cependant est qu’un troisième tirage a été lancé ! Nous avons atteint 390 ventes environ, les stocks étaient à la limite de l’épuisement. Depuis mercredi, mon éditeur a de nouveau 200 exemplaires sous le bras. N’hésitez plus et passez commande. Mon record est d’atteindre les 628 ventes, pour battre les ventes du premier roman de mon ami Erik Orsenna (627 exemplaires). C’est un objectif comme un autre. Je ne vous dis pas ça pour me la péter ou parce que je veux gagner plein d’argent. N’oubliez pas que je ne touche que 1,5 € environ par bouquin (il m’a fallu 3 ans pour l’écrire et j’ai déjà dépensé pas mal d’argent pour l’envoi aux maisons d’édition, un peu de pub, bref). Je dis ça parce que vivre avec des objectifs est stimulant. Bien qu’un premier roman se vend généralement entre 500 et 1000 exemplaires, jusqu’à 5000 pour certains. Je ne parle pas des énormes succès dès le premier bouquin. Je vis dans le vrai monde les amis. Le monde des petites réussites. 

Alors MERCI. Puisque ces ventes qui évoluent doucement, mais surement, c’est grâce à vous. Je vois bien que le bouche-à-oreille est ma meilleure arme. Vos stories, vos publications sur Instagram ou sur Facebook, bref tout ce que vous faites contribue à m'aider ! Souvent les gens disent "mais tu as 20 000 abonnés sur Instagram", ça ne fait pas tout ! "Mais tu as un blog depuis de nombreuses années", encore une fois, ça ne fait pas tout... Je me rends compte qu'il n'y a que le travail qui paye. Quand je dis "travail", c'est d'être constamment en alerte et être présente. Et quand je dis "paye", j'entends l'atteinte des objectifs qui progresse peu à peu. 

J'ai commencé aussi à envoyer mon second manuscrit aux maisons d'édition. Je croise les doigts tous les jours tellement fort si vous saviez... J'ai reçu 2 refus pour le moment (mais un peu trop rapide à mon goût) (manuscrit expédié le samedi, lettre de refus reçue le vendredi suivant). 

Voilà, c'était les nouvelles ! Restez "connectés" (comme on dit), il y aura des concours sur les réseaux sociaux pour gagner des exemplaires durant l'été... JDCJDR. 

xx

You May Also Like

2 commentaires

  1. Pour ma part, j'apprécie énormément que tu partages un peu de ton quotidien d'écrivain, de tes démarches. Cela permet de voir ce qu'il faut traverser pour en arriver la, et d'avoir autant plus envie de t'aider à y parvenir! J'ai enfin commandé ton livre aujourd'hui :) j'ai voulu également commenté ton post sur "la prise de recul" mais petit bug sur le téléphone. Donc je te dis merci ici pour cette piqûre de rappel, étant en ce moment dans une phase de "ras le bol au travail" et où la prise de recul est de plus en plus difficile... Merci pour ce blog, pour tes expériences partagées, de nous montrer qu'on est finalement pas seul à peiner face à certain aléa du quotidien! Bonne continuation!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton commentaire ! Comme j'aime le dire "you made my day" ! Merci d'avoir commandé mon livre, j'espère qu'il te plaira !!
      Et bon courage pour sortir de cette phase de ras le bol au boulot :) Prise de recul, il n'y a que ça !
      A bientôt

      Supprimer

Merci pour vos commentaires ! C'est toujours un plaisir de vous lire. Et si vous avez une question, j'y répondrai avec plaisir :-)