Lecture #90

by - 4/13/2018

The Life-Changing Magic of Not Giving a F**k.jpg Quand j'ai acheté ce livre durant le road trip, vous avez été nombreux à me demander un article pour avoir mon avis. Le voici ! The Life-Changing Magic of Not Giving a F**k est un livre qui m'a interpellé car il avait l'air de clairement parler de ma vie. J'ai la fâcheuse tendance à accorder de l'importance aux choses dont au fond je m'en fous. Je fais souvent des choses que je n'aime pas faire, avec des gens que je n'aime pas. Oui, je le dis ! Depuis quelques temps, j'en prends de plus en plus conscience car ça abime d'aller contre ses vrais valeurs, alors quand j'ai vu ce livre... Il est écrit en anglais, je ne vais pas vous mentir, il n'est pas si simple à comprendre.
L'auteure utilise beaucoup d'expression et de langage courant donc parfois je me sentais larguée. C'est à prendre en compte si vous avez pas un niveau fou en anglais. Je considère que j'ai un bon niveau en compréhension écrite. Pour le contenu, j'ai trouvé l'approche très intéressante. L'auteure se compare un peu à Marie Kondo, car au final donner de l'importance à un objet, une personne, un évènement, c'est pareil ! Le livre est divisé en plusieurs points et en niveaux de difficulté. Elle commence par les objets, comment en avoir rien à foutre du matériel quand t'en as vraiment rien à foutre. Ensuite, les amis, les connaissances, les collègues. Elle aborde notamment un point important sur le fait qu'être aimé ne veut pas dire qu'on est respecté. Vice versa. Qu'est-ce qui est le mieux dans un contexte professionnel par exemple ? Être respecté ou aimé ? Ou encore, pourquoi vouloir que des gens (collègues par exemple) vous aiment si vous-même vous en avez rien à faire au fond ? Et donc pourquoi perdre de l'énergie à chercher cet amour ? Vous voyez l'idée ? Ensuite vient la famille. Cette partie m'a aidé par exemple à me dire que je n'irai plus aux mariages de gens que je ne connais pas. Cousin du cousin de l'oncle du beau père. Vous voyez ? Je déteste les mariages. Vraiment ! Alors STOP. Et j'irai aux mariages qui auront du sens pour moi et pour les mariés. Si en lisant ça, ça vous choque, et donc vous décidez de ne pas m'inviter à votre mariage, c'est parfait ! J'en ai rien à foutre des mariages. Et pire, je travaille à en avoir rien à foutre de ce que les gens pensent, donc si on me juge, je m'en fous.
Ce que j'ai beaucoup aimé également, c'est que POUR UNE FOIS, on parle du rapport ARGENT / TEMPS / ENERGIE. Qui est pour moi le pilier de la vie. Quand on te propose un afterwork avec des collègues que tu n'aimes pas : tu vas perdre de l'argent à payer tes consos, du temps (une soirée entière) et de l'énergie car le lendemain tu seras fatiguée de ta soirée. C'est de la logique pure ! 
Quelle est la limite ? Ce que Sarah Knight rappelle souvent c'est de ne pas devenir un "asshole" (connard si on veut, ou trou du cul littéralement). Il faut trouver le juste milieu entre se préserver et ne pas faire de mal à son entourage. Mais ce qui est dingue, c'est que c'est assez simple. 
Je crois n'avoir jamais autant écrit sur un bouquin mais c'est un concept passionnant et je le conseille à toutes et à tous ! Il faut apprendre à "don't give a fuck", c'est de l'ordre de la paix dans le monde ! 

L'avez-vous lu ? Qu'en pensez-vous ? Êtes-vous du genre à tout faire par "politesse" ou alors à vous écouter avant tout ?

xx

You May Also Like

20 commentaires

  1. J'ai aussi beaucoup entendu parle de ce livre et je sens que je ne vais pas tarder a me le procurer, enfin, j'ai un autre livre a finir avant... le tien! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ahah excellent ! Oui il vaut mieux finir mon livre avant :P

      Supprimer
  2. Je me précipite de suite sur la Fnac pour l'acheter. Je suis en grosse phase de changement, j'en ai trop besoin ! Merci du partage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu verras, il donne un vrai coup de boost pour penser à soi !

      Supprimer
  3. Ce livre est sorti en français (La magie du "j'en ai rien à foutre") il me tentait bien, tu as fini de me convaincre :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. aaah je ne savais pas qu'il existait en français :)

      Supprimer
  4. Je n'ai pas lu ce livre, mais ça m’intéresse beaucoup !
    Où la-tu acheté ? Je sais qu'il est en anglais, et j'espère que je comprendrais bien haha J'aime bien l'anglais et en générale je comprend donc je croise les doigts hihi !
    Melody ♡

    (du blog >> https://melodyfreshandsunkissed.com/ << = je partage des conseils sur l’acné, des posts lifestyle MAIS AUSSI des recettes saines pour être bien dans son corps et avoir une belle peau (recette-vegan-sans gluten...). Je ne suis pas une pro mais je m’amuse ;) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai trouvé au Urban Outfitters de Copenhague :)

      Supprimer
  5. Ouuuuh comme ça tombe pile à un moment où je me pose plein de questions et où j'ai besoin de me dégager du temps pour mes projets et moi. Je vais aller voir ça de plus près je sens...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca tombe bien alors :) Bonne lecture !

      Supprimer
  6. J'adore et c'est Extrêmement vrai ! Me forcer si je n'ai pas envie... non a 80% du temps. Les 20% autre du temps c'est ce que j'appelle le politiquement correct ou le boulot : Savoir faire la part des choses. Mais clairement dans ma vie personnelle : si je pense Non ce sera Non. Ou si j'aime quelque chose ou quelqu'un je l'assumerais :)
    Bel article ! Arrêter de se focaliser sur le : que vont-ils penser ? Mais seulement se demander : De quoi ai-je envie ? Qu'est ce qui me ferait vibrer ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as tout à fait raison et je te retrouve bien là ;)
      L'idée du 80/20 est vraiment intéressante !

      Supprimer
  7. Une copine me l'a offert l'an dernier,c'est pas mal du tout. Là ou j'ai le plus de mal, c'est avec la famille, parce que là on ne touche plus à la politesse, mais à des valeurs beaucoup plus profonde. Je peux facilement refuser un apéro qui ne me tente pas, mais la famille... j'y travaille encore ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, la famille c'est bien plus compliqué mais après je trouve que ça peut être intéressant de "s'entrainer" avec la famille plus éloignée par exemple !

      Supprimer
  8. J'aime bien l'idée du livre...faut être couillu pour rentrer dans ce genre de problématique et encore plus pour mettre en pratique. Je ne suis pas certaine d'adhérer sur la forme et le fond, par contre je suis bien curieuse de connaitre mieux ce point de vue sur la vie. Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça semble très provocateur comme ça mais il y a des vrais vérités qui en ressortent... Notamment pourquoi vouloir être aimé par des gens qu'on aiment pas... Bref :)

      Supprimer
  9. Oh j'ai trop envie de le lire ! MERCI !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Camille pour ton commentaire !

      Supprimer
  10. Coucou Manon, j'ai souvent hesitee a l'acheter ce bouquin mais j'avais peur que ce soit de la theorie un peu relou genre "Do this" and "Don't do this"...
    Mais alors au vu de ta description, ce livre c'est ma vie enfait... ahhahah je vais évidemment me jeter dessus parce que je travaille sur le fait de don't give a fuck a fond en ce moment et pfff c'est loin d'être facile!!
    Merci pour tes posts toujours super pertinents et ps: je m'en fout des mariages aussi! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, c'est très concret justement !!!
      Merci beaucoup !

      Supprimer

Merci pour vos commentaires ! C'est toujours un plaisir de vous lire. Et si vous avez une question, j'y répondrai avec plaisir :-)