minimalisme : trouver l'objet parfait

by - 2/22/2018

minimalisme-lobjet-parfait.jpg

Le titre peut paraître étrange. Minimalisme et possession ? Depuis que je me suis lancée dans cette démarche de mieux consommer avec le minimalisme, le zéro déchet, manger bio etc... Je me suis rendue compte que le plus difficile n'était pas de faire le tri ou de vider ces placards. Non, pour moi, le plus difficile c'est de trouver l'objet parfait. Je ne dis pas acheter l'objet parfait. Mais le trouver, chez soi, ou en seconde main, ou se demander si on en a vraiment besoin. Je m'explique.

Quand on consomme beaucoup, on a plein de pulls, plein d'ustensiles de cuisine, plein de trucs. Si on achète un pull et que finalement on en est pas satisfait, on va en acheter un autre et ainsi de suite. C'est comme ça qu'on consomme "trop" et c'est ce qui créé cette notion de vêtements jetables, mais ça marche pour tout. 

Vu qu'on est rentré dans cette logique d'achat et de "je jette si je ne suis pas content", les produits qu'on nous propose aujourd'hui ne sont pas tous bons. Donc si on rentre dans une démarche minimaliste et que, par exemple, on décide de se séparer d'une grosse valise pour acheter une petite valise à roulettes (normal, on a moins de choses à transporter), il faudra trouver LA BONNE valise à roulettes qui tiendra le coup et correspondra à nos attentes. 

C'est là où parfois ça coince. J'en vis l'expérience encore aujourd'hui. Ces gros loupés ! Pour limiter la casse, j'ai trouvé 4 astuces pour ne plus se tromper :

1- Bien se connaître : perso, j'ai des problèmes de dos, j'ai compris que le sac à dos était ma meilleure option VS les sacs en bandoulière qui me font mal au bout de quelques temps. Ou alors, c'est se dire qu'on n'aime pas vraiment faire des gâteaux alors on n'a pas besoin d'un moule particulier. Si besoin, on demandera à un ami. Vous saisissez ? Il faut désamorcer le réflexe de "j'achète / je jette". 

2- Bien se renseigner : vous êtes sur le chemin du minimalisme, vous vous rendez compte que vous avez besoin d'une nouvelle paire de chaussures car les vôtres c'est plus possible, avant d'acheter renseignez vous sur la marque, sa durabilité, la matière, regardez s'il y a des avis sur la page Facebook de la marque. Il m'est déjà arrivé de contacter des gens via Instagram pour leur demander s'ils étaient contents de leur achat. 

3- Attendre avant d'acheter : on est parfois tellement habituer à acheter quelque chose dès qu'on a la moindre problématique qu'on oublie de regarder chez soi ou de trouver une solution tout seul. Je dirai donc qu'avant tout, il faut attendre ! Ça marche notamment pour les ustensiles de cuisine ou pour les coups de coeur !

4- Investir : lorsqu'on achète moins, on peut acheter plus cher. Je sais, c'est peut-être un raccourci un peu court mais je vais vous donner un exemple. Je collectionnais les portefeuilles. J'en changeais tous les ans ou presque car j'achetais des choses pas chères et sans grande valeur pour moi. J'avais un portefeuille que j'affectionnais beaucoup (et que j'ai toujours tel un trésor) mais il était trop grand. J'ai compris qu'il me fallait un petit portefeuille facile à transporter. J'aime beaucoup Louis Vuitton (c'est mon choix, vous pouvez me juger, c'est mon choix), alors un jour je me suis dit : "allez va craquer ta bourse ma petite" et je me suis offert un mini portefeuille Louis Vuitton. Ça va faire 2 ans que je l'ai, jamais changé, pas du tout l'envie, il est l'un des objets parfaits que je possède. Plutôt que de tourner autour du pot, si vous avez ce qui vous fera arrêter de consommer, allez-y ! Il vaut mieux mettre 265€ (oui c'est cher) dans un portefeuille plutôt que d'en acheter 3 à 90€.

On est d'accord ou pas avec le principe mais l'important est de ne plus écouter le chant des sirènes et d'être pragmatique dans sa manière de consommer. Il y aura des loupés mais le tout est d'apprendre pour aller vers un "kit parfait d'essentiels de vie", qui est propre à chacun...

Qu'en pensez-vous ? Quelles sont vos astuces ? Vos objets parfaits ?

xx

You May Also Like

11 commentaires

  1. Merci Manon pour cet article éclairant ! Je me trouve également dans la même situation à ce jour, fatiuguée d'acheter des vêtements qui ne se ressemblent plus au bout de 3 lavages. Dans la continuité de ton article, le seconde main est un bon "filon" de ce côté là puisqu'il permet d'acquérir à prix plus réduit des produits "coûteux" mais de bonne qualité (d'ailleurs, avec le second main, on constate rapidement la durabilité desdits produits!). Il faut également "réfléchir" en permanence pour se poser les bonnes questions, celles que tu pointes très justement (le besoin ? le style ? ...). Bref, je vais retourner baver devant mes chaussures de randonnées à 400 euros, il ne me reste plus que 3 mois dans mon "compte à rebours" avant de sauter le pas ! A dans 3 mois !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Nina pour ton commentaire !
      Oui la seconde main permet beaucoup pour ça et comme tu dis, si un vêtement dure en seconde main c'est qu'il a déjà fait preuve de qualité !
      Tu me redis dans 3 mois alors ^^

      Supprimer
  2. Super article et je suis completement d'accord avec toi. Ce n'est pas facile de trouver l'objet parfait, celui dont on a besoin, envie, et qui remplit tous nos criteres ecolos, etc. Comme toi, je prends mon temps quand j'ai envie de craquere sur quelque chose. En ai-ja vraiment besoin? Est-ce-que je peux l'emprunter au lieu de l'acheter? etc, .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Oui, le tout est de développer une forme de sagesse dans l'achat :)

      Supprimer
  3. Entièrement d'accord ! Je suis partisane du "acheter une chose plus cher, plutôt que plein de choses pas chères et pas quali".

    RépondreSupprimer
  4. Même vision des choses par ici, je mets en place petit à petit ce principe pour ma garde robe, des pièces classiques, plus coûteuses mais de bien meilleures qualités..Je prends le temps de la réflexion beaucoup plus qu'avant, avant de me décider vraiment.. Mais je savoure beaucoup plus mes achats & je les aiment longtemps !! Merci Manon ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton retour d'expérience !!

      Supprimer
  5. Je ne m'étais jamais vraiment intéressée à ce mode de vie dont j'entends beaucoup parler cependant en ce moment. Je trouve que c'est intéressant à lire et ça redonne aussi la priorité des choses !
    Merci pour ce partage et ces conseils que tu nous donnes par rapport au minimalisme et nous montrer que des compromis peuvent-être faits :)

    RépondreSupprimer
  6. Je suis également sur ce chemin pour pas mal de choses, notamment dans mon dressing. C'est même, au-delà de tout militantisme, une quête que je trouve très plaisante, de trouver "l'objet parfait". Souvent, cela me conduit à économiser, parce que la pièce en question s'avère être un petit investissement en soi, mais au final, si elle se suffit à elle-même sur le long terme, elle est en fait un bon barrage contre de futurs potentiels achats "par défaut", et donc, elle me fait aussi faire des économies. Je pense à mon chapeau. J'aime énormément les chapeaux d'hiver. Je pourrais bien les collectionner, mais en fait, ma maman m'a offert le chapeau "parfait" pour mes 23 ans, et grâce à lui, je n'ai plus jamais acheté d'autres chapeaux de ce type. Je pense qu'un jour je complèterai tout de même ma "collection" par une couleur complémentaire, mais ce qui est sûr, c'est que ce sera également pour investir dans un chapeau qui me suivra toute ma vie.

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires ! C'est toujours un plaisir de vous lire. Et si vous avez une question, j'y répondrai avec plaisir :-)