lundi 15 janvier 2018

l'argent et les blogs

les-blogs-et-l'argent.jpg
J'ai écrit cet article une première fois et je l'ai effacé. J'en ai écrit un autre. J'ai la trouille que certaines choses soient mal interprétées alors AVANT TOUTE CHOSE, ceci n'est que mon avis et merci d'avance pour votre tolérance (ne me jetez pas de cailloux). Cette semaine, j'ai envie de parler de "business", dans le sens comment gagner sa croute avec un blog. Aujourd'hui, j'ai envie d'aborder le côté "argent et blog", mercredi je vous parlerai de mon expérience d'un an d'entrepreneuriat et vendredi je vous donnerai des billes pour créer votre kit média pour votre blog si vous en avez un.
L'argent et les blogs. J'ai la sensation que c'est quelque chose qui coince. Un blog doit être pur et objectif, sauf que l'argent le rend forcément sale et vendu ! Pourquoi ?
Première situation. Parce que lorsqu'on est payé pour parler d'un produit, on va forcément dire que le produit est cool. Ok.
Deuxième situation, le blog n'est pas payé pour parler du produit mais le reçoit gratuitement. Il n'y a pas d'argent, le blog est donc pur et objectif. Oui mais en êtes-vous sûrs ? Quand on reçoit un produit gratuit, la marque derrière demande une contrepartie (aussi) (comme avec de l'argent) : "je veux un concours Instagram, je veux un lien, je veux une photo sur ton blog, un article entier" et est-ce que au final le blogueur va aller démonter le produit alors que les conditions sont exactement les mêmes que si vous êtes payés ?
Troisième situation, le blogueur achète un produit (ou un service d'ailleurs) et en parle sur son blog. La limite à ça ? L'argent que dépense le blogueur pour créer du contenu gratuit sur internet.
Quatrième situation, pas de produit sur les blogs. Pas de test, ni d'avis, pas de découverte. Nous n'aurons que les gros magazines en ligne pour nous guider. Pur et objectif ? Je ne suis pas sûre.

Ce que je veux dire, c'est que l'argent ne rend pas sale une collaboration, au contraire, ça l'assainit.

Pourquoi ? 

Ça démontre la motivation de la marque. Il y a des marques qui "arrosent", donc elles se moquent de leur ciblage (exemple Daniel Wellington). Tant qu'il y a de la communauté (macro-influence et micro-influence), elles donnent du produits. Si tu demandes à être rémunéré, elle va te regarder de plus près et elle se rend compte que tu n'es pas si intéressant. Si tu n'es pas intéressant pour une marque, elle ne l'est pas non plus pour toi.
Ça fait qu'on déclare son activité. Quand une entreprise te demande de créer un contenu sur internet, c'est un travail. Si tu ne déclares pas ce travail... Bref, vous connaissez la loi... D'ailleurs en parlant de travail, voici un exemple d'échanges que j'ai eu des dizaines de fois avec des entreprises :
- Bonjour, j'adore ce que vous faites, on aimerait vous envoyer l'un de nos produits en échange d'un article sur votre blog à publier la semaine prochaine, d'une story déballage à faire dans les 24h de la réception du produit et d'un concours sur votre Instagram dans 15 jours avec ces conditions.
- Bonjour, merci beaucoup, vous trouverez en PJ mon kit média avec mes différents tarifs.
- Bonjour, malheureusement nous ne faisons que des collaborations gratuites avec les influenceurs.
- Bonjour, malheureusement je ne travaille pas gratuitement.
Alors, travail ou pas travail ?
Ça permet aussi de contractualiser le truc. On fait un devis, on dit clairement ce qui sera fait.
Parce que les gros blogs le font depuis la nuit des temps (Betty annonçait il y a quelques années qu'elle se faisait 500 000 euros par an) alors pourquoi des plus petits blogs ne le ferait pas aussi !
Il y aurait moins de produits à la con sur les blogs. Et donc moins cette sensation de publicité.

Mais, est-ce que l'avis est authentique ? 

Pour mon cas personnel, j'ai clairement déjà fait la pute à l'époque de mon ancien blog. Je ne me faisais pas payer, je ne savais pas gérer, même quand un produit ne me branchait pas, je disais qu'il était bien car je ne REFUSAIS rien et je me sentais redevable.
Aujourd'hui, mon approche a considérablement évolué, il y a un premier frein : est-ce que la marque me plaît ? Par exemple, quand j'ai bossé avec Qwetch, je m'étais déjà achetée deux bouteilles thermos de chez eux. J'étais déjà cliente. Toutes les marques mise en avant m'ont ultra convaincues et tous les qualités relayées dans mes articles ont été testées et approuvées. Ma coupe menstruelle actuelle est une Claripharm, j'utilise presque tous les jours ma lunchbox Ecobrotbox pour acheter du vrac, je porte mon jean Mud Jeans. Je suis CONVAINCUE et ce sont des produits que j'aurai acheté si je ne les avais pas reçu. Et surtout je reste dans ma ligne éditoriale, c'est-à-dire que je ne ferai jamais de pub pour H&M ou Dove. Mais l'erreur est humaine et il faut manger donc il ne faut pas oublier qu'il faut PARFOIS faire un partenariat MOINS COOL pour proposer derrière du contenu gratuit COOL (je parle pour pas mal de blogueurs qui se prennent des taquets au moindre écart).

Il y a bien sûr un juste milieu. 

Je ne suis pas là pour dire : "vendez votre blog", je suis là pour vous dire qu'il ne faut pas travailler gratuitement. Attention, ça m'arrive. Pour des marques de Fair Fashion par exemple, quand c'est à ma demande. J'ai envie de mieux connaître la Fair Fashion, vous faire découvrir des marques et bien je vais demander à certaines marques si elles sont d'accord de collaborer juste avec un échange produits / contenus. Mais c'est MON choix et ça fait partie de ma ligne édito. Je me sentirai con de vous dire d'acheter du Mud Jeans au lieu d'un Levi's neuf sans tester le Mud Jeans. Vous me suivez ?
Moi aussi ça m'énerve les blogs ou les comptes Instagram dont 90% des posts sont sponsos. Mais personne ne vous / nous oblige à les suivre (et pourtant c'est souvent eux les gros comptes). Comme à l'opposé, "ça m'énerve" (bien grand mot) les blogs qui acceptent quelques collaborations par ci par là sans demander de rémunération.

Ce que je veux vous dire : c'est que l'argent ne détruit pas l'âme d'un blog. De toute façon, ça se voit quand ça part en couille. Mais encore une fois, pourquoi les grands blogs auraient le droit de vivre de leur blog alors que les petits / moyens blogs n'auraient pas le droit de juste mettre du beurre dans les épinards. 

Je trouve que ce débat sur les blogs qui font un peu de sponsorisation, c'est comme l'évasion fiscale. Vous savez on va hurler sur un retard d'impôts d'un honnête travailleur ou alors sur une personne au chômage, par contre on ne dit rien aux grands criminels de l'évasion fiscale. Parce que dites-vous bien que les gros comptes (je parle des gros gros gros) ce ne sont pas eux qui vont mettre à chaque fois #sponsored etc... Ce n'est que mon avis...

Merci d'être bienveillant en commentaire. Si cet article vous agace trop, vous pouvez passer votre chemin. Encore une fois, ce n'est que mon avis.
Pour ceux qui veulent, je vous donne RDV vendredi pour parler de kit média et de tarifs.

xx

14 commentaires:

  1. Comme tu le dis, il faut un juste milieu et rester cohérent. La plupart des blogueuses, moi la première, n'ont pas vraiment une connaissance poussée sur la monétisation, la contrepartie à demander pour tel ou tel travail et donc les marques en profitent aussi... Personnellement j'ai déjà reçu des produits gratuitement mais je n'ai jamais eu l'occasion d'être réellement payé. A l'heure actuelle j'accepte beaucoup moins de partenariats car ils m'intéressent moins et ne correspondent plus à la direction que j'aimerais donner au blog. Néanmoins, il m'arrive parfois de demander une collaboration, souvent refusée par manque de vues, d'abonnés, etc... C'est bien dommage car souvent ce n'est pas les super gros comptes qui ont le plus d'engagement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tu as raison, il y a un manque de connaissance sur la monétisation et je trouve que les blogueurs devraient en parler plus ouvertement pour informer les autres.
      Malheureusement les chiffres restent roi et pourtant je suis bien d'accord avec toi, c'est l'engagement qui compte...

      Supprimer
  2. J'ai adoré ton article ! Je suis entièrement d'accord avec toi !
    Pour moi, il faut juste rester cohérent dans sa ligne éditoriale :)

    RépondreSupprimer
  3. Très intéressant cet article. J'ajouterais bien qu'il me semble plus difficile de susciter quelques partenariats quand on s'engage dans une consommation un peu plus éthique, les propositions ne tombant pas forcément de marques compatibles avec les valeurs qui en découlent. J'avais d'ailleurs lu un article très intéressant à ce sujet il y a quelques mois sur le blog de Victora / Mango and salt, où elle abordait la difficulté à vivre de son blog quand on défend une mode et une consommation plus éthique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui et non, je suis d'accord qu'une petite marque éthique ne va pas sortir un aussi gros billet qu'H&M par exemple mais les marques éthiques ont justement une éthique et se rendent compte du travail effectué. Après dans les faits... J'avais vu aussi l'article de Victoria qui m'avait sidéré !

      Supprimer
  4. L'argent et les blogs, ce debat! Je suis bien d'accord avec toi en tous cas. Je pense que certaines grosses blogueuses ont abuse du systeme au debut. Ce qui est tres bien pour elle car c'est comme ca qu'elles sont devenues grosses dans un sens. Maintenant les collaborations deviennent plus difficiles :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pense pas que ce soit un abus du système mais plutôt une opportunité mal géré, qui a donc pu causer du tort aux suivantes... Le fait de ne pas parler de tout ça nécrose un peu le métier de blogueur, je pense !

      Supprimer
  5. Bonjour Manon, je trouve cet article intéressant et ta franchise très rafraîchissante après de nombreux blogs où on a vraiment l'impression d'être pris pour des pigeons avec des articles qui sont en réalité une publicité à peine cachée.
    Cette honnêteté et la publication de tes grilles de tarifs me paraissent une bonne idée pour faire voir aussi bien aux marques partenaires qu'aux lecteurs la réalité monétaire de ton travail. J'ai travaillé comme indépendant et je conçois tout à fait que tout travail mérite salaire, je serai curieuse d'en savoir plus!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Simone pour ton commentaire :)
      Je précise que je donnerai pas mes tarifs ouvertement...

      Supprimer
  6. C'est bien normal que des blogueuses soit rémunéré pour leur travail. A la limite, il faudrait que les marques qui envoie des produits accepte que les auteurs de blogs testent en toute honnête leur produits mais ce n'est pas gagné.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Elise !
      Oui, malheureusement il y a toujours une pression étrange qui fait que c'est dur d'être honnête !

      Supprimer

Merci pour vos commentaires ! C'est toujours un plaisir de vous lire. Et si vous avez une question, j'y répondrai avec plaisir :-)