comment améliorer son anglais ?

by - 8/30/2017

apprendre-l-anglais

Hello ! How are you today ? Where is Brian ? Pour cette "English Week", j'avais envie de vous parler de l'apprentissage de l'anglais. Autant à l'école, c'était pas mon dada, autant aujourd'hui c'est une forme de passion. J'ai longtemps été bloquée par ma timidité (et c'est encore le cas aujourd'hui) mais ma volonté a pris le dessus et maintenant j'aime "vivre" quelques moments par jour en anglais. C'est pour ça que je traduis mes posts Instagram par exemple. Je n'ai plus peur des fautes, car si je m'arrête à ça, je ne pratique pas et si on pratique pas... On perd ! Depuis deux ans environ, l'anglais est entré dans mon quotidien comme un apprentissage lent et silencieux. Je ne suis pas bilingue mais aujourd'hui, rares sont les situations où je ne comprends rien du tout ! Souvent on me dit : "comment tu fais du coup pour garder ton anglais ?" et bien voici quelques éléments de réponses qui j'espère vous aideront à vous y remettre !

1ère étape : regarder des vidéos sur Youtube en anglais
J'aurai pu vous dire de regarder des séries ou des films. Et c'est vrai, c'est bien aussi mais bon j'avais envie d'apporter un truc différent de ce qu'on entend d'habitude. Deux chaînes m'ont beaucoup aidé à progresser et surtout à prendre confiance car c'est très compréhensible : la chaîne de Karlie Kloss et de Katrin Berndt. Je trouve leur anglais accessible et ça parle de "tout et rien" avec des expressions d'aujourd'hui. Je ne dis pas que Outlander n'est pas intéressant pour l'anglais mais le contexte se prête moins pour apprendre du vocabulaire contemporain. 

2ème étape : chercher l'anglais
Ensuite je me suis vraiment tournée vers l'international. Mmh cette phrase est drôle ! Ce que j'entends par là c'est que j'ai "fui" le contenu français. Je m'abonne à des comptes Instagram américains ou anglais, ou même allemands. Je réponds aux stories, pour créer des échanges et à chaque fois je dis "sorry, I'm French" et à chaque fois on me dit "Your English is great!". Quand j'ai un problème, que je m'apprête à demander quelque chose à Google, je fais ma recherche en anglais. L'avantage c'est que tu trouves bien plus d'astuces et de réponses à tes questions.

3ème étape : lire en anglais
Je ne parle pas d'un résultat Google. Je parle d'un bouquin et c'est ce que j'ai testé cet été avec un livre de Sophie Kinsella. Je vous en parlais ici. J'ai tout compris, sans avoir de dictionnaire près de moi. Bien sûr, l'idéal est d'avoir un dictionnaire, de chercher les mots et les noter mais soyons honnêtes, ça demande 2 à 3 fois plus de temps que de lire et de chercher le sens dans le contexte. L'avantage c'est que ça force à réfléchir en anglais, ce mot n'aura pas de traduction française dans ton cerveau mais il aura un sens dans un contexte anglais. Vous me suivez ? Je me suis rachetée un roman à Nottingham que j'ai hâte de commencer. J'ai été voir la vendeuse et je lui ai dit : "I want to improve my level in English. Not too complicated and not a book for kids !"

4ème étape : trouver des correspondants 
Je fais une grosse dédicace à Tesnie, Mia et Gesa qui sont mes trois correspondantes ! J'ai lancé un appel sur Instagram pour commencer une correspondance par e-mail. Le principe est de s'écrire une fois par semaine (il ne faut pas que ce soit une contrainte non plus) et on se corrige à chaque fois. J'écris en anglais et on me répond en français. Ça m'a permis de comprendre où je faisais des fautes : les temps principalement mais aussi d'autres choses (les majuscules pour les nationalités). Non seulement ça aide mais en plus j'adore me dire qu'on écrit aux 4 coins de la planète ! Si vous me lisez les filles, thank you so much to be my pen-friends !

Ce qui me manque aujourd'hui est évidemment le fait de parler ! J'écris, je lis, j'écoute mais je ne parle pas. J'avais pris des cours avec la CCI de Saint-Malo pendant un an, il y a 2 ans et c'est ce qui me manque aujourd'hui : parler pendant 1h30 toutes les semaines. Je n'ai pas renouveler les cours car je n'étais pas sûr de mon avenir ici et c'est aussi un coût. 

J'espère que cet article vous a plu !! N'hésitez pas à partager vos "tips" pour apprendre une langue. Je suis preneuse encore et toujours ! Thank you so much for reading me and please let a comment, in English or in French, as you want guys ! Hum. 

xx

You May Also Like

18 commentaires

  1. Regarder New Girl en anglais, bon d'accord c'est une série, mais c'est tellement drôle ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah j'avoue New Girl c'est top !!

      Supprimer
  2. Hello Manon,

    Je vais passer pour un vieux geek mais je n'ai jamais autant progresser en anglais que lorsque j'étais sur Second Life, surtout au début. Il n'y avait quasiment pas de Français et de devoir tchater en live, ca t'impose une certaine immédiateté. Depuis, on peut même discuter directement avec les gens si on a un micro.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ahahaha ça existe encore Second Life ?

      Supprimer
  3. Pour moi, rien de mieux que l'immersion totale dans un pays anglophone, mais attention, si tu fais comme moi, tu risques de ne plus revneir en France :)

    RépondreSupprimer
  4. Superbe article ! Tout comme toi, mon problème était que je n'avais pas confiance en moi et donc je n'osais pas. Et forcément, c'est un cercle vicieux, et je ne m'améliorais pas. J'ai donc pris mon courage à deux mains et j'ai demandé une mobilité académique à l'étranger. Je suis donc partie en Erasmus le semestre dernier et je n'ai pas eu le choix que d'oser parler en anglais. Et j'ai été de nombreuses fois surprise d'entendre les restaurateurs ou vendeurs me dire "Your english is very great". Depuis, que je suis rentrée, je veux conserver ce chemin parcouru. Je ne suis pas très séries (qui en aident beaucoup pourtant), mais je me suis mise à écouter des podcasts, et j'adore. J'ai aussi lu mon premier livre en anglais cet été, et je l'avoue, je ne suis pas peu fière. et je compte bien en acheter un autre d'ici peu.
    En tout cas je prends note de tes étapes 2 et 4. Je ne pense pas toujours à faire mes recherches en anglais et trouver un(e) correspondant(e) pourrait être vraiment cool !
    A très vite,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'écoute aussi des podcasts ! Je ne pensais pas en être capable et finalement... :-)

      Supprimer
  5. Totalement d'accord avec toi ! J'ai vécu quelques mois au Canada et depuis j'essaie de le pratiquer / l'apprivoiser tous les jours dans mon quotidien, c'est marrant parce que je fais exactement comme toi, bien que dans mon travail j'ai "la chance" d'échanger régulièrement avec des anglophones, j'ai également tout en anglais (portable, ordi, Facebook etc...) super article : je valide :D

    RépondreSupprimer
  6. J'avoue que dans mon cas, rien n'a valu le fait de partir dans un pays anglophone, et d'y travailler, baigner dans la langue. Je suis maintenant de retour, mais je travaille à distance pour les mêmes employeurs, et donc, en anglais au quotidien. Je galère encore parfois, j'ai toujours du mal à suivre les discussions de machine à café quand je leur rends visite (ils passent du coq à l'ane, j'ai pas le temps de réfléchir à quoi répondre que le sujet est déjà passé).
    Mais il n'y a pas de secret.

    Ah, et se faire confiance aussi. J'ai toujours peur de regarder les films sans sous-titres... hier, par la force des choses (et de la flemme de chercher pendant des heures), on a regardé un film sans les sous-titres. Conclusion? J'ai du louper deux phrases, mais c'est bien tout :D

    Si jamais, il existe l'équivalent des correspondants mais avec Skype maintenant, ça permet de pratiquer oralement :D

    Bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé comme quoi ! Fuck les sous-titres :-)
      Oui à fond pour Skype, c'est l'idéal ! Le seul problème est que je suis une grande timide ahahahah

      Supprimer
  7. je n'ai jamais essayé mais on m'a parfois parlé du Site OVS On Va Sortir, tu peut peut-être trouver des gens dans ta ville qui ont envie de faire la même démarche ? Le risque: tombé sur des gens qui n'ont pas un très bon niveau et donc qui ne te font pas progresser. A tester peut être ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas mais je sais qu'à Saint-Malo il ya des rencontres aussi... Mais je suis quand même super timide mouahahhah

      Supprimer
    2. Ah et si je peux te conseiller une lecture facile mais pas trop et en plus amusante: "The Rosie Project". Et le suite "The Rosie Effect".
      J'ai aussi adoré "The strange incident of the dog in the nighttime" très facile à lire! Et puis si tu aimes les polars je trouve que de manière général les Harlan Coben ou John Grisham ne sont pas trop difficile. :)

      Supprimer
    3. Oh merci merci merci ! Je note tout ça !

      Supprimer
  8. J'ai commencé à me pencher sur l'anglais dès le CM2 où j'étais passionnée de la culture anglais et américaine. Depuis ma terminale, je regarde tous les films et séries en VO. Je n'ai pas encore passer le cap de la lecture d'un livre en anglais par contre..

    Top cet article, hâte de te relire. Joy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! C'est top d'avoir été passionnée si jeune :-)

      Supprimer

Merci pour vos commentaires ! C'est toujours un plaisir de vous lire. Et si vous avez une question, j'y répondrai avec plaisir :-)