lundi 12 février 2018

mon premier roman en précommande

Le premier jour J est arrivé ! Avant la sortie officielle, le 12 mars, c'est à partir d'aujourd'hui que vous pouvez précommander mon premier roman Quand s'en ira la peur sur le site de vente en ligne des Éditions Cédalion. Autant vous dire que je suis surexcitée ! 200 exemplaires !

Couverture Quand s'en ira la peur
Voici le synopsis :
Jeune femme indépendante de vingt-six ans, Gabrielle vit à Paris et a un job de rêve mais depuis quelques temps elle ressent de drôles de choses, de curieuses impulsions qu’elle ne contrôle pas.
Est-elle en train de devenir dangereuse pour ses proches ?
Après un tour chez le psychiatre, Gabrielle découvre qu’elle fait un « burn-out ». Elle va ouvrir les yeux sur sa vie qui n’est parfaite que sur le papier. Ne serait-il pas temps de s’écouter vraiment ? De trouver sa voie ?
Passion oubliée, amitiés délaissées, sentiments étouffés, Gabrielle découvre que le plaisir est une condition sine qua non pour vivre.
Sur les conseils de sa famille et de sa meilleure amie, elle quitte sa zone de confort et s’envole pour New York.
Les prix, la livraison, tout ça ! 
Alors le roman coûte 19€, les frais de port pour la France sont à 1€. Si vous commandez 2 livres, les frais de port sont gratuits. Pour les envois en Europe, les frais de port s'élèvent entre 7 et 9€ (mon éditeur est conscient que c'est très cher mais il n'a pas d'autres options). 
Les livres seront expédiés à partir du 12/03, mais si mon éditeur reçoit tout bien assez tôt, il fera en sorte que les précommandes arrivent le 12/03, malheureusement on ne peut pas être sûr. Donc partez sur une expédition le 12/03.

Si vous avez des questions sur l'achat en ligne, la livraison, je vous recommande de contacter directement mon éditeur par son Tictail, vous pouvez bien sûr me poser les questions mais il faudra que je contacte mon éditeur, ça rallonge le délai et le travail pour moi.


Je tiens à préciser que les Editions Cédalion sont une jeune maison d'édition. Nous avons travaillé main dans la main pour faire aboutir ce projet. Je finis à peine ma "dernière" relecture, après que mon éditeur ait fait des miracles ! La mise en page est plus aérée, je suis impressionnée de voir à quel point faire passer une phrase à la ligne change tout dans la lecture... J'ai mis 3 ans pour écrire ce roman, je l'ai commencé un soir de juin 2014 je crois et voilà, on y est... 
En toute transparence avec vous, je vous précise que je vais toucher 10% (comme dans la série 10 pour cent) du prix du livre hors taxe (5,5% de TVA). Ne pensez pas que pour autant mon éditeur va toucher les 84,5% restants. Loin de là. Mais c'est juste pour vous le dire. C'est la moyenne chez les auteurs.

Je vous remercie 1000 fois pour vos précommandes, pour votre soutien, pour tout ! Allez, je veux que ces 200 exemplaires disparaissent ! (vous savez genre TOUT DOIT DISPARAITRE)

xx

vendredi 9 février 2018

Fair Fashion : dedicated brand

fair-fashion-man-dedicated-3.jpg
J'ai le plaisir de vous présenter une nouvelle marque de fair fashion : Dedicated Brand ! J'adore découvrir de nouvelles marques, je me dis que je pourrai faire un tome 2 à mon guide de la mode éthique. Cette fois-ci, il s'agît d'une marque de streetwear, plutôt rare dans le monde de la fair fashion. Ce que j'ai tout de suite aimé chez Dedicated Brand, c'est le côté "basique", comme les joggings en molleton par exemple ou les sweats. Il y a du motif et de l'uni (pour mon plus grand plaisir). La marque m'a proposé de m'envoyer quelques produits et j'ai décidé d'en faire profiter Ewen car c'est une marque mixte, alors autant en parler avec les deux points de vue.

mercredi 7 février 2018

c'est quoi un vêtement jetable ?

c-est-quoi-un-vetement-jetable.jpg
On entend souvent parler de vêtements jetables issus de la fast fashion. Ces vêtements qui ne sont pas faits pour durer, dont on se débarrasse, qu'on porte 1 ou 2 ou 3 ou 4 fois et hop ça finit dans une benne Le Relais ou pire à la poubelle, ou pire au fond de votre placard dans un bazar terrible. Mais je me suis posée la question suivante : c'est quoi un vêtement jetable ? Comment savoir si on achète ou pas un vêtement jetable ? Hypothèse, thèse, synthèse. Je me lance ! 

lundi 5 février 2018

je pars en voyage

road-trip-saint-malo-copenhague
Je pars en voyage. Depuis plusieurs années, je rabâche les oreilles de mon entourage : je veux aller vivre à l’étranger, je veux partir... Je le dis tellement que je suis sûre que les gens font des paris dans mon dos : « je te parie que cette année encore elle ne partira pas ». Partir, ce n’est pas rien, surtout pour moi qui n’ai JAMAIS quitté la Bretagne. Autant j’aime voyager, je voyage souvent, mais je n’ai jamais vraiment vécu à l’étranger (à part un Erasmus foireux de 2 mois dont je garde un très mauvais souvenir). Depuis quelques mois, même si j’ai lancé mon activité, je n’oublie pas cette envie et j’ai un grand besoin de la combler. Le BESOIN de partir (amateurs et amatrices de voyages comprendront). Mais là, je n’avais pas envie d’une semaine quelque part. J’avais envie d’un avant-goût. Donc, nous avons pris la décision avec Ewen de partir pendant un mois en voiture et de faire Saint-Malo — Copenhague. Pendant le mois de février. Oui, JE SAIS ce n’est pas la meilleure période pour aller se faire les pays du nord, mais depuis toujours je suis curieuse du Danemark et des pays voisins : Allemagne, Pays-Bas, Belgique. C’est par là que nous allons passer. Pendant un mois, nous allons aller de villes en villes pour « prendre la température », en se posant la question : « Est-ce que tu vivrais ici ? »